Baudelaire : les fleurs du mal, "révolte"

412 mots 2 pages
Les Fleurs du mal, Baudelaire.

Baudelaire (1821-1867) est perçu comme quelqu’un d’inadapté à cette époque. Il va s’imprégner du monde intellectuel au XIXe siècle. Il est au carrefour d’une époque dite moderne. Il est imprimé du romantisme et est l’un des premiers poètes moderne qui a préparé notre siècle, il est à l’origine de cette nouvelle inspiration.

L’itinéraire d’une âme, l’âme du poète. « Spleen et idéal », représente le contraste entre le bond vers le haut, l’idéal inaccessible, et la chute (le spleen). « Tableaux parisiens », montre la tentative d’une évasion dans le monde de la grande ville où le poète retrouve partout son image. « Le Vin » décrit le réconfort dans les paradis artificiels. Cette étape n’apporte qu’un repos transitoire. Ensuite, vient l’abandon de l’être à la destruction qui le fascine. C’est le contenu de la partie « Les Fleurs du mal ». Révolte est le moment du sarcasme et de la révolte contre Dieu. Il ne reste plus qu’une ultime tentative : trouver le repos dans la mort, dans l’inconnu absolu. C’est la fin de l’œuvre, la section : « La Mort ». Révolte est constitué de trois poèmes, « Le Reniement de Saint Pierre » « Abel et Caïn » et « Les Litanies de Satan ». Cette avant-dernière partie du recueil est celle qui fut la plus attaquée lors du procès, la Justice voyait alors, dans Révolte une attaque directe contre l’Eglise catholique romaine. On peut le comprendre si l’on prend au pied de la lettre l’idée de jeter Dieu à terre et de prendre sa place dans les Cieux, dans « Abel et Caïn » :
« Race de Caïn, au ciel monte,
Et sur la terre jette Dieu ! »

« Le Reniement de Saint Pierre », c’est à travers ce poème que Baudelaire met en scène le Christ, il évoque la vie de Jésus. Dans les sept premières strophes, il parle de Dieu et de son fils, les quatrains un et deux mettent en scène un Dieu-tyran ; les cinq quatrains qui suivent, lesquels décrivent, en opposition à l'indifférence du

en relation

  • Caïn et Abel, "Révolte", Les Fleurs du Mal, Baudelaire
    2455 mots | 10 pages
  • Baudelaire
    1594 mots | 7 pages
  • Baudelaire les fleurs du mal lecture cursive
    912 mots | 4 pages
  • Fleurs du mal
    2193 mots | 9 pages
  • Biographie baudelaire
    1379 mots | 6 pages
  • Les fleurs du mal
    766 mots | 4 pages
  • Baudelaire et le symbolisme
    1770 mots | 8 pages
  • Fleurs du mal
    2282 mots | 10 pages
  • Baudelaire, les fleurs du mal
    1207 mots | 5 pages
  • Baudelaire, sa vie son oeuvre
    677 mots | 3 pages