Baudelaire a une passante

4213 mots 17 pages
XCIII - « À UNE PASSANTE »

« À une passante » paraît dans L’Artiste, le 15 octobre 1860, à la rubrique « Poésie » et rd compte de pls aspects de l’époque : • Violence de l’expérience de la foule chez B., qui entreprend de rivaliser ac Hugo (qui, lui, avait découvert ce thm poétique pendant son exil à Jersey, y voyant une image idéale de l’immensité et du peuple). Pr B., la cohue ne rd que + vive la conscience qu’il a de lui-même : sujet nouveau de la poésie lyrique. • Anonymat ds foule d gdes villes, anonymat inexistant ds sté traditionnelle : nouveauté du stmt (tragique ?) de proximité ds distance à autrui. Edgar Allan Poe, ds « L’hm des foules », traduit et publié par B. en 1855 (in Nvelles Hist. Extraordinaires, 1857), a décrit ce besoin si spécifique de « l’autre » que produisent les stés industrielles. • Prédilect° pr motif de la rencontre amoureuse, perçue par B. cm image de ts les possibles (« Idéal ») dont la fugacité renvoie à son esthétique moderne de l’éphémère (« tirer l’éternel du transitoire » in Peintre de la vie moderne déjà cité).
La section Tableaux parisiens faisant suite à Spleen et Idéal (terminée par le poème « L’Horloge ») évoque la picturalité, l’idée que le poète, en retrait, contemple et interprète le « Paysage » (1ère pièce de notre section) urbain d’un Paris grouillant d’êtres aussi anonymes que différents. Alors en pleine destruct° / reconstruct° (Carrousel du Louvre in « Le Cygne », gds boulevard du baron Haussmann…) Le poète s’est surtout attaché, au début de la section, à peindre une série de portraits appartenant au « vieux Paris » : « Paysage » donne le ton en faisant enter ds le monde de la poésie ce qui, esthétiquement parlant, n’était pas considéré cm « poétique » : « tuyaux, « Émeute » (pr la fig. de la foule) ; « Le Cygne » représente la misère de la condition du poète ds la ville (« l’eau des flaques », « bric-à-brac confus », « sol raboteux », « poudre », « piétinant ds la boue »…) Après « À une mendiante

en relation

  • A Une Passante De Baudelaire
    687 mots | 3 pages
  • à une passante Baudelaire
    1443 mots | 6 pages
  • Baudelaire - a une passante
    2755 mots | 12 pages
  • a une passante baudelaire
    2473 mots | 10 pages
  • Baudelaire - a une passante
    748 mots | 3 pages
  • A une passante Baudelaire
    1842 mots | 8 pages
  • A une passante baudelaire
    780 mots | 4 pages
  • "A une passante" de baudelaire
    619 mots | 3 pages
  • A une passante , baudelaire
    780 mots | 4 pages
  • Baudelaire a une passante
    6497 mots | 26 pages