Beaux arts

1287 mots 6 pages
Dans l’Antiquité [modifier]
Les grecs de l'Antiquité n'ont pas eu ni le concept ni le mot correspondant à « art », mais distinguaient parmi certaines activités, appelées tekhne, celles qui étaient parrainées par les Muses, dont le nombre a fini par se stabiliser à 9 :

Calliope : la poésie épique ;
Clio : l'histoire ;
Érato : la poésie érotique et lyrique;
Euterpe : la musique;
Melpomène : la tragédie ;
Polymnie : la pantomime, la rhétorique et les chants religieux ;
Terpsichore : la danse et le chant choral ;
Thalie : la comédie ;
Uranie : l'astronomie et la géométrie.
Au VIIIe siècle av. J.-C., Hésiode (dans Théogonie, 53-57 et 915-917) nous fait connaître leurs noms, mais c'est Platon (dans Ion) vers 401 av. J.-C., puis les néo-platoniciens, qui font des Muses les médiatrices entre le dieu et le poète ou tout créateur intellectuel. Cette conception de l'art (le poète est possédé, transi par le dieu) sera contestée par le classicisme de Nicolas Boileau, le mouvement de l'Art pour l'Art ou l'éloge de l'effort de Paul Valéry.

Au Moyen Âge [modifier]
Depuis le VIIIe siècle, la classification du savoir était différente (voir Alcuin), et on ne distinguait pas les arts des sciences.

Les arts libéraux étaient au nombre de sept, classés en deux groupes :

le trivium (les sciences du langage, mais correspondant plutôt à notre philosophie actuelle) : rhétorique, grammaire et dialectique ; le quadrivium (les sciences mathématiques) : arithmétique, géométrie, astronomie et musique.
Les arts mécaniques (les activités manuelles, opposées à celles intellectuelles) désignaient l'architecture, la sculpture, la peinture et l'orfèvrerie.

Les disciplines qui ont en commun la transformation d'une matière tangible (celles des artisans et des artistes - les artefices opposés aux artista pratiquant les arts libéraux) sont alors rangées parmi les arts serviles. Cependant Plotin au IIIe siècle (dans ses Ennéades, I, 6 et V, 8) fait une apologie de l'activité de

en relation

  • Beaux arts
    1340 mots | 6 pages
  • Beaux arts
    2492 mots | 10 pages
  • Beaux-arts
    826 mots | 4 pages
  • Beaux arts
    1707 mots | 7 pages
  • Les beaux arts de bruxelles
    480 mots | 2 pages
  • Système des beaux-arts
    301 mots | 2 pages
  • Beaux arts de lyon
    993 mots | 4 pages
  • Musé des beaux arts
    438 mots | 2 pages
  • Alain, système des beaux arts
    890 mots | 4 pages
  • Alain systeme beaux arts
    110396 mots | 442 pages