Beckette

425 mots 2 pages
Samuel Beckett né a Dublin le 13 avril 1906 mort à Paris le 22 décembre 1989 atteint d'emphysème, enterré au cimetière de Monparnasse est un écrivain, poète et dramaturge irlandais d'expressions anglaise et française. appartenant au mouvement de l'absurde.
S'il est l'auteur de romans, tels que Molloy, Malone meurt et l'Innommable et de textes brefs en prose, son nom reste surtout associé au théâtre de l'absurde, dont sa pièce En attendant Godot (1952) est l'une des plus célèbres illustrations. Son œuvre est austère, minimaliste ; elle est généralement interprétée comme l'expression d'un profond pessimisme quant à la condition humaine. Opposer ce pessimisme à l'humour omniprésent chez lui n'aurait guère de sens : il faut plutôt les voir comme étant au service l'un de l'autre, pris dans le cadre plus large d'une immense entreprise de dérision.[réf. souhaitée] Avec le temps, il traite ces thèmes dans un style de plus en plus lapidaire, tendant à rendre sa langue de plus en plus concise et sèche. En 1969, il reçoit avec désarroi le prix Nobel de littérature, qui lui est attribué pour « son œuvre, qui à travers un renouvellement des formes du roman et du théâtre, prend toute son élévation dans la destitution de l'homme moderne ».

C'est en 1929 que Beckett publie son premier ouvrage, un essai critique intitulé Dante... Bruno. Vico... Joyce., dans lequel il défend la méthode et l'œuvre de Joyce dont certains critiquent le style obscur.
Après plusieurs voyages en Europe, notamment en Allemagne, il se fixe définitivement à Paris peu avant la Seconde Guerre mondiale. Son premier roman, Murphy, fit l'objet de trente-six refus avant d'être finalement publié.
Les années 1960 représentent une période de profonds changements pour Beckett, dans sa vie personnelle comme dans sa vie d'écrivain. En 1961, au cours d'une cérémonie civile discrète en Angleterre, il épouse sa compagne Suzanne Déchevaux-Dumesnil, principalement pour des raisons liées aux lois successorales

en relation

  • Beckett.
    1365 mots | 6 pages
  • Beckett
    638 mots | 3 pages
  • Beckett
    1568 mots | 7 pages
  • Beckett
    322 mots | 2 pages
  • Beckett
    1274 mots | 6 pages
  • Beckett
    2481 mots | 10 pages
  • Beckett
    807 mots | 4 pages
  • Beckett
    2570 mots | 11 pages
  • Beckett
    909 mots | 4 pages
  • Beckett
    2211 mots | 9 pages