Bel-ami, héros ou anthihéros ?

1275 mots 6 pages
Bel-ami : le personnage de George Duroy, héros ou antihéros ?

INTRODUCTION :

Le roman bel-ami appartient au genre du naturalisme. Le but du roman naturaliste est de décrire le réel, de l’expliquer. Il a une description exacte des milieux sociaux, de l’environnement. Sa doctrine entend donc faire paraître une représentation objective du réel. A ce titre, elle refuse tout événements spectaculaires et intrigue romanesque. Il n’y a donc pas de héros surhumains, pas d’aventures hors du commun ou trop exceptionnelles, pas de beau mensonge et d’idéalisation des sentiments.
Le roman naturaliste est un roman sérieux par sa mission, par sa méthode. La mission du roman est d'ordre pédagogique : il transmet un certain savoir notamment social, historique, il "force à penser", comme le fait si bien Maupassant. Il n'a pas fondamentalement pour but de divertir le lecteur, mais de lui renvoyer un reflet signifiant de la réalité.
D'ailleurs, je cite une des phrase de Zola qui dit « Le naturalisme fatalement tue le héros ». C’est un raisonnement qui est logique, vu qu’un héros doit être exceptionnel.
Mais pourtant, le personnage censé être ‘’moyen, normal, sans attrait pour le lecteur et dont les qualités sont équilibrées par les défauts’’, comme le voudrait un naturalisme théorique ne l’est pas forcement dans ce roman de Maupassant.
Nous allons déjà voir ce qu’est un héros et quelles sont ses valeurs pour mieux étudier le cas de George Duroy qui est le personnage principal de ce roman naturaliste puis étudier son caractère.

DEFINITION DU HEROS :

« Héros » est un nom masculin qui vient du grec « hêrôs » signifiant demi-dieu.
Le héros d’un roman est habituellement le personnage principal de l’histoire racontée. - On peut le qualifier de personnage épique, homme célèbre, ou tout homme s’élevant au niveau de demi-dieu. Il est généralement doté d’une grandeur d’âme exceptionnelle. Dans le texte, on retrouvera alors au premier plan les valeurs et les

en relation