Bertrandon de la broquère, voyage d'orient. ii les lieux saints

Pages: 14 (3259 mots) Publié le: 19 novembre 2012
Les récits des pèlerins constituent la source essentielle de notre connaissance sur les voyages en Terre Sainte au XVème siècle, car seuls les pèlerins pouvaient vraiment y avoir accès. C’est pourquoi Bertrandon de la Broquère en se faisant passer pour un pèlerin réussit à écrire son Voyage d’Orient. Son récit est une chronique, un récit de voyage, qu’il écrit sur la demande du duc de BourgognePhilippe II le Bon qui souhaite connaitre la situation géopolitique en Terre Sainte dans l’idée d’une nouvelle croisade. Mais la portée de ce document va bien plus loin, elle éclaire tout l’Occident et non seulement le duc de Bourgogne. Bertrandon homme de confiance du duc est donc envoyé en Orient afin d’y écrire son récit de 1432 à 1433, le récit sera achevé en 1457. Il est écrit en français etle titre est mis par son auteur. L’extrait étudié commence dès son arrivé à Jaffa qui semble être détruite et inhabité, c’est en ce lieu que le groupe de pèlerins est confronté aux officiers du Sultan qui demande le tribut habituel pris aux pèlerins pour les guider en Terre sainte. De Jaffa ils traversent Rama, ville marchande pour arriver à Lydde lieux où le saint Georges fut persécuté. De là, ilsretraversent Rama et marche deux jours avant d’arriver à la cité de Jérusalem où le Christ souffrit la mort et la Passion. Après avoir fait les pèlerinages habituels dans la sainte cité, ils se rendirent la ou le Christ jeûna et au fleuve Jourdain ou il fut baptisé. Ils accomplirent le pèlerinage à Saint Jean, Sainte Marie Madeleine et Sainte Marte avant de retourner à Jérusalem d’où ilsreprennent le chemin pour aller en la cité de Bethléem. Arrivé dans la ville de naissance de Jésus Christ, Bertrandon remarque que celle-ci n’est presque uniquement peuplé que de sarrasins et que quelques chrétiens de la Ceinture et Cordeliers. Peu après ils se rendirent au lieu de naissance de Saint Jean Baptiste puis partirent à la maison de Zacharie et enfin à la Sainte Croix avant de retourner àJérusalem. Bertrandon décrit Jérusalem comme surement plus petite et plus affaiblie qu’auparavant et note que la ville est totalement assujettie au Sultan. Là encore il remarque le petit nombre de chrétiens de plusieurs origines dans le Saint Sépulcre ou le Christ a souffert la mort. Enfin après avoir accompli tout les pèlerinages habituels, son groupe de dix pèlerins dont il fait parti se prépare pourfaire le pèlerinage de Sainte Catherine au mont Sinaï. Pour cela ils durent traiter avec l’interprète de Jérusalem Nâsir al-Din pour le paiement du droit au Sultan. Après cela l’interprète adresse un message à Gaza pour qu’il se mette d’accord avec les Arabes du désert qui pourront les conduire jusqu'à Sainte Catherine. En effet les Arabes ne sont pas toujours obéissant envers le Sultan, ilsdoivent prendre des chameaux et payer dix ducats pour la location de chacun d’eux. Il faut savoir que lors du voyage de Bertrandon les Mamelouks ont la main mise sur la Terre Sainte et c’est depuis peu qu’ils autorisent à nouveau les pèlerins à revenir y faire leur pèlerinage. Ces derniers doivent payer un tribut qui revient directement au Sultan Mamelouks. Les villes saintes comme le peu de chrétiensqui y vivent sont assujettis aux Mamelouks. C’est dans ce contexte que Bertrandon fait son voyage et qu’il nous dresse le portrait de la réalité chrétienne en Terre Sainte. On remarque tout d’abord que son récit s’inscrit dans celui des voyageurs de son temps et en particulier des pèlerins, mais que c’est aussi un récit descriptif du contexte et des villes et surtout une image de la réalitéchrétienne à travers les lieux et villes de pèlerinages.

I) Un récit de voyageur
a. La mission de Bertrandon pour Philippe II le bon
Bertrandon de La Broquère né à la fin du XIVème siècle appartient à la famille Gasconne La Broquère dont le château est situé au Bas-Armagnac. On sait très peu de chose sur lui avant 1421 ou il reçoit cette année par Philippe le Bon (1419-1467) le titre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Voyage d'orient Le Corbusier
  • Le voyage de saint brendan
  • Commentaire : le voyage de saint brendan
  • Personnages
  • Supplément au voyage de bougainville chapitre ii
  • Diderot, le supplement au voyage de bougainville, 1772 ii, “discourt du vieillard tahitien”
  • Diderot supplément au voyage de bougainville chap ii discours du vieillard
  • La question d'orient

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !