Biens publics mondiaux, biens communs et propriété : quelle gouvernance économique ?

Pages: 8 (1771 mots) Publié le: 2 décembre 2012
Beaucoup de scientifiques du monde entier s’accordent à dire que les décennies voire les années à venir seront le théâtre de tensions pour l’accès à l’eau. Dans un futur plus proche, certains prédisent la multiplication des conflits pour l’accès au pétrole. On pourrait également mentionner la surexploitation des forêts et autres espaces verts. De ces exemples de biens publics naturels etressources communes découle la problématique d’une gouvernance à l’échelle globale des biens publics mondiaux et des biens communs. Au sens strict du terme, un bien commun se définit par deux caractéristiques principales : la non exclusion (une fois que le bien public est produit, tout le monde peut en bénéficier) et la non rivalité (la consommation du bien par un agent n'a aucun effet sur la quantitédisponible de ce bien pour les autres individus). Il paraîtrait invraisemblable de confier la gestion des biens publics/communs à des structures privées, guidées par les profits et non par la qualité du service rendu, l’inefficience du marché pour la gestion de ce type de biens est incontestable. La crise économique de ces dernières années a accentué le phénomène. Si la mondialisation a atteint denombreux domaines, aucun progrès n’est à constater pour l’évolution d’une gouvernance mondiale. Les avancées dans ce domaine se heurtent à la confrontation entre intérêts collectifs et intérêts particuliers. Dès lors, il est intéressant de se demander comment définir les ressources communes et, sans organisation supranationale, comment organiser leur gestion en satisfaisant l’intérêt collectif ?En 1986, Kindleberger étudie la fourniture des biens internationaux sans gouvernement à l’échelle mondiale. Dans cette optique, il décrit cette fourniture comme le fait d’un ou quelques Etats leaders qui diffusent tant bien que mal ces biens. Cependant, l’essor de la mondialisation a remis en cause cette vision. Dans un espace global où les contraintes d’espaces et de temps sont affaiblies, ilfaudrait réussir à mettre en place une diffusion plus importante des biens communs. On peut prendre l’exemple de la santé publique et des avancées en matière de médecine. La diffusion des avancées scientifiques se heurte à plusieurs problèmes. Si certaines pandémies touchent la population humaine dans son ensemble, c’est par exemple le cas du SIDA ou de différentes sortes de cancers, on peutaffirmer qu’il y a encore des progrès à faire dans le partage des progrès médicinaux. La question de la propriété vient ralentir la propagation des avancées. Parallèlement au phénomène de mondialisation, le monde actuel est marqué par un renforcement de la propriété et de sa protection. On peut par exemple citer la multiplication des brevets qui protègent les innovations. Il est donc paradoxal d’appelerà un monde dont les relations entre les États seraient plus étroites et dans lequel la coopération internationale fonctionnerait vraiment et, à côté de ça, d’accentuer la protection de la propriété, intellectuelle dans le cas de la santé mondiale.

La question de l’efficience des biens publics mondiaux soulève implicitement le critère de son équité, comme le décrit Sandmo en 2003 et commel’analyse Jérôme Ballet dans son article « Propriété, biens publics mondiaux, biens communs : une lecture des concepts économiques ». Pour que l’efficience d’un bien public mondial soit optimale, il faudrait un effort fourni dans le monde entier de ces biens pour la production ou la préservation de ces biens. En effet, les couts de production plus faibles dans les pays pauvres entraineraient une productionmoins coûteuse et donc plus bénéfique pour le monde entier. C’est en quelque sorte une reprise de la théorie de la division internationale du travail de Ricardo lorsqu’il explique que chaque pays aurait intérêt à se spécialiser dans la production d’un bien spécifique pour lequel il aurait le meilleur avantage comparatif. En outre, il faudrait que les pays pauvres consacrent une partie de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Gouvernance et biens publics mondiaux
  • Les biens publics mondiaux
  • Exposé sur les biens publics mondiaux
  • Les biens publics mondiaux
  • Les enjeux des biens publics mondiaux
  • Les biens publics mondiaux
  • Comment préserver les biens communs mondiaux ?
  • Economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !