Biographie basquiat

563 mots 3 pages
Ses débuts,son enfance

Né d'une mère portoricaine et d'un père haïtien en 1960 à Brooklyn, Basquiat démontre dès son plus jeune âge un intérêt très prononcé pour l'art. Sa mère l’emmenant fréquemment dans les musées new yorkais encourage son talent pour le dessin et dévellope sa curiosité pour la peinture.
A l’age de 7 ans il se fera renversé par une voiture, lors de son hospitalisation sa mère lui offrira un livre d’anatomie intitulée « Gray’s anatomy ». Ce dernier constitue une influence majeure pour Basquiat et l’inspire de façon très nette dans la première partie de son oeuvre.

Durant deux ans, de 1974 à 1976, la famille Basquiat vit à Porto Rico de retour à New York en 1976.Il est inscrit dans une école pour jeunes prodiges et y fait la rencontre d'un personnage qui deviendra son grand ami et compagnon de graffiti, Al Diaz. À la fin des années 70, ensemble ils commencent à bomber des graffitis sur les murs du centre de Manhattan sous le pseudonyme de "SAMO©", qui signifie "SAMe Old shit", littéralement la "même vieille merde ou plus proprement dit « rien de neuf ».

En 1978 Il décide de quitter le domicile familliale et de vivre seul. Il gagne sa vie en vendant ses t-shirts et ses cartes postales dont le theme est la rue. Durant cette période, il sort beaucoup la nuit, il se rend notamment au Club 57 et le Mudd Club et il y fait la rencontre des grands artistes underground du moment Bowie, Madonna, Warhol. Il vend l'une de ses cartes postales à Andy Warhol, ce qui constitue un élément déterminant de sa vie.

Les périodes artistiques de la vie de Basquiat jusqu’a sa mort.

La carrière de Basquiat se divise en trois périodes spécifiques et particulièrement significatives.
Durant la première, entre 1980 et 1982, l'artiste démontre son obsession pour la mort de l'homme en peignant, la plupart du temps sur toile, des représentations de silhouettes squelettiques ainsi que des visages s'apparentant à des masques. Basquiat se met également à peindre

en relation

  • Basqiat
    1917 mots | 8 pages
  • No pasaran le jeu
    501 mots | 3 pages
  • bansky
    338 mots | 2 pages
  • Basquiat
    723 mots | 3 pages
  • histoire des arts
    1148 mots | 5 pages
  • Jean michel basquiat
    851 mots | 4 pages
  • Famous moon king de jean michel basquiat
    376 mots | 2 pages
  • Bigraphie de jean michel basquiat
    1344 mots | 6 pages
  • Jean-Michel Basquiat
    1531 mots | 7 pages
  • BAD PAINTING
    333 mots | 2 pages