Bollywood exposé

2328 mots 10 pages
Bollywood
Bolywood est un jeu de mot qui renvoie à l’industrie cinématographique indienne basé à Bombay. Ce mot est né de la contraction de Bombay et de Hollywood, siège de l’industrie cinématographique américaine. En réalité, Bollywood ne renvoie pas seulement à une ville, mais surtout à un genre cinématographique : des films proches de la comédie musicale.
J’ai choisi d’étudier ce sujet car les films bollywoodiens sont peu connus en occident alors qu’en termes de chiffre, Bombay totalise le plus grand nombre de films tournés par ans. Néanmoins, depuis 2002, où le film Devdas a ouvert le festival de Cannes, le public occidental a davantage connaissance des films indiens même s’ils ne sont toujours pas plus diffusés en salle.
Nous étudierons dans un premier temps, le marché du cinéma bollywoodien. Ensuite, nous analyserons les caractéristiques de ce cinéma, à travers ses scénarios, sa diffusion et ses récompenses. Enfin, nous présenterons les différents acteurs de ce marché.
I. Le marché du cinéma bollywoodien
1.1. Bollywood, un marché ancien
Le premier film indien est projeté le 07 juillet 1896 à Bombay. Pour cette projection, la technologie des frères lumières est utilisée.
En 1913, Raja Harishchandra de D. G. Phalke, un film de fiction, est projeté. Il est à l’origine du succès des films muets en Inde : après lui plus de 1200 films muets sont tournés, malheureusement ils ont presque tous disparus.
En 1931, le film muet disparait pour laisser place aux paroles et dans un même temps, aux comédies musicales, inspirées du théâtre sanskrit. Le premier film de cette longue série est La Lumière du monde, d'Ardeshir Irani. Au cours de cette même période, le mouvement indépendantiste indien voit le jour, ce qui inspire beaucoup les scénaristes bolywoodiens.
Entre 1940 et 1950, l’industrie cinématographique indienne tente d’imiter l’industrie américaine. Cela passe principalement par la hausse des cachets des acteurs.
Puis, entre 1960 et 1970, les

en relation

  • Narianru
    2276 mots | 10 pages
  • Cinéma
    2012 mots | 9 pages
  • Cinéma et politique américaine
    704 mots | 3 pages
  • Plac Au Milieu Des Parfums Et De La Verdure
    720 mots | 3 pages
  • Biographie luc besson
    12850 mots | 52 pages
  • Dossier sur le cinéma
    6449 mots | 26 pages
  • Dossier CCF Arts Appliques
    1439 mots | 6 pages
  • Arjun appadurai : après le colonialisme
    1989 mots | 8 pages
  • Le cinéma
    2665 mots | 11 pages
  • Nouha
    5429 mots | 22 pages