Brodeck

674 mots 3 pages
Commentaire littéraire
Le rapport de Brodeck, Philippe Claudel Le rapport de Brodeck est un roman écrit en 2007 par Philippe Claudel. Ce dernier est un auteur/ réalisateur français. Il a notamment écrit le livre dont cet extrait est tiré. Ce livre, le rapport de Brodeck, narre la vie d’un prisonnier dans les camps de concentration. Dans cet extrait, le personnage principal parle des violences physiques et de la déshumanisation qui lui étaient infligées. Dans ce commentaire, nous allons définir dans quelle mesure le personnage principal suscite la pitié du lecteur. Tout d’abord, nous parlerons de la barbarie à laquelle Brodeck est confrontée et ensuite, nous évoquerons le sentiment d’évasion du narrateur.

Tout d’abord, nous traiterons donc des traitements qui étaient affligés à Brodeck et ses congénères. En effet, les gardes du camp les traitaient au même titre que les chiens de garde. Dans un premier temps, les prisonniers étaient victimes de violences physiques. En effet, ils se faisaient frapper, ce que nous pouvons observer grâce au champ lexical de la violence « ceux qui […] nous battaient » (ligne 1) ; « recevoir les coups » (ligne 5) ; « ils moururent […] des coups. Ensuite, les prisonniers devaient se tenir dans les mêmes postures que les animaux. Les gardes les obligeaient à « [se] tenir à quatre pattes, comme les chiens, et prendre la nourriture en [se] servant de [leurs] bouches, comme les chiens. » (Ligne 9 à 11). De plus, ils devaient montrer la plus grande soumission lors des humiliations, «il fallait maintenir toujours notre tête vers le sol » (ligne 4 et 5), au risque de mourir : «La plupart de ceux qui étaient enfermés avec moi ont refusé de le faire. Ils sont morts. » (Ligne 12 et 13).
Dans un second temps, les prisonniers étaient victimes de violences morales. Ils étaient régulièrement insultés « Ceux qui nous gardaient […] répétaient toujours que nous n’étions que des fientes, moins que des merdes de rat. » (ligne 1 à 3). Brodeck, qui

en relation

  • Brodeck
    1594 mots | 7 pages
  • Brodeck
    723 mots | 3 pages
  • Brodeck
    912 mots | 4 pages
  • brodeck
    795 mots | 4 pages
  • brodeck
    1108 mots | 5 pages
  • brodeck
    295 mots | 2 pages
  • Brodeck
    713 mots | 3 pages
  • brodeck
    1452 mots | 6 pages
  • brodeck
    1097 mots | 5 pages
  • Le Rapport De Brodeck
    3634 mots | 15 pages