cABRAL

250 mots 1 page
Pedro Álvares Cabral

Introduction

Au 16ème siècle l'Espagne et le Portugal rêvent de conquérir de nouveaux territoires. Elles financent les expéditions de navigateurs qui prennent la mer à la découverte du monde et de ses richesses. On va vous présenter aujourd'hui le navigateur Pedro Alvares Cabral qui a découvert le Brésil, en 3 parties : *la biographie de Cabral *ses biens politiques *Brésil et métissage

I) Biographie

Pedro Alvarez Cabral est un navigateur portugais. Il est né en 1467 et mort vers 1520. En 1500 il découvre le Brésil. Il avait pour mission d'aller à Calicut en Inde pour y établir des relations de commerce et de fonder une factorie sur la côte de Malabar. Il quitta Lisbonne avec 10 vaisseaux, 3 caravelles et près de 1500 soldats.

II) Biens politiques

Pedro Alvarez est le troisième fils d'un noble portugais. Il travaille pour le roi du Portugal qui en 1500 lui demande d'aller en Inde.

III) Brésil et métissage

Ce n’est qu’à partir de 1530 que la couronne portugaise entreprend la véritable colonisation du Brésil. Le commerce de la canne à sucre débute. Celui-ci nécessite une main d'oeuvre de plus en plus importante : d'abord américaine, elle est ensuite constituée d'esclaves noirs issus du commerce triangulaire. Des colonies françaises et pays-basque s'installent mais ils sont rapidement chassés par le gouverneur Brésilien et par les colons portugais.

Cabral a permis au Portugal de découvrir le Brésil et a permis à la population brésilienne de résulter d'un métissage entre européens; noirs; indiens;

en relation

  • Personnalités politiques d'Afrique
    2391 mots | 10 pages
  • Asrafozine n°7
    5089 mots | 21 pages
  • moi et lui
    372 mots | 2 pages
  • Colonisation du brésil
    352 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture de candide
    2399 mots | 10 pages
  • “Le passeur d’eau”
    5825 mots | 24 pages
  • Mathesis9 105
    13390 mots | 54 pages
  • crime en haute mer
    531 mots | 3 pages
  • Les grandes découvertes du xvi au xvième siècle
    1694 mots | 7 pages
  • La décolonisation en afrique noire
    2947 mots | 12 pages