Camp de concentration de buchenwald

2641 mots 11 pages
HISTORIQUE DU CAMP DE BUCHENWALD :
L'origine du camp de Buchenwald, mis en service 1937ration de Lichtenburg vers la Thuringe, « pour des raisons de sécurité ». Comme celui de Sachsenhausen, près de Berlin, ce camp de Thuringe, prévu pour 8000 détenus, devra être un camp de concentration de type nouveau, combinant « de manière optimale » les intérêts organisationnels, politiques et économiques de la SS. Le site du camp n'est définitivement choisi que quatre mois plus tard : il s'agit de la colline de l'Ettersberg près de Weimar, ville symbole des classiques de la culture allemande Goethe, Schiller, Nietzsche... Le camp sera baptisé Buchenwald (Forêt de hêtres), officiellement KL Buchenwald bei Weimar1 ; le nom d'Ettersberg, utilisé au départ, est abandonné parce que trop fortement associé à celui de Goethe. Il possède le vieux chêne à l'ombre duquel Goethe venait méditer, selon la légende.
Les premières baraques sont construites sur le versant nord, entièrement boisé, d'une superficie de 190 hectares. Le 15 juillet 1937, 149 prisonniers qualifiés pour les travaux de construction sont amenés du camp de Sachsenhausen. Ils doivent défricher, installer les canalisations d’eau et poser les installations électriques, construire les routes et les chemins, les casernes, les casinos, un manège à cheval, les villas des SS... . Les conditions de travail, l'encadrement de triangles verts, « des criminels professionnels » et le manque d'équipement adéquat causent de nombreuses victimes. La clôture du camp des prisonniers est parcourue par un courant électrique de 380 volts ; la porte porte une inscription en fer forgé : Jedem das Seine (« À chacun son dû »).
LE CAMP DE BUCHENWALD

Pour dominer et éliminer tous les opposants, Hitler créa dès son arrivée au pouvoir, en 1933, des camps de concentration. En février 1933, un décret supprime la protection constitutionnelle contre les arrestations arbitraires, ce qui permet à la police d'arrêter et d'interner n'importe quel

en relation

  • Obésité
    1508 mots | 7 pages
  • bac de français
    974 mots | 4 pages
  • Guerre contemporaines
    1695 mots | 7 pages
  • littérature
    452 mots | 2 pages
  • Juif
    2371 mots | 10 pages
  • Etre sans destin
    6581 mots | 27 pages
  • La nuit
    732 mots | 3 pages
  • Genocide juif
    424 mots | 2 pages
  • ACTIVITE 2
    814 mots | 4 pages
  • CNRD Aymeric 2nd3
    1897 mots | 8 pages