Candide

Pages: 17 (4109 mots) Publié le: 1 janvier 2015
Genres et formes de l’argumentation aux XVIIe et XVIIIe siècles
Candide ou l’optimisme1 (1759), Voltaire, chapitre I
Comment Candide fut élevé dans un beau château et comment il fut chassé d’icelui.
« Il y avait en Vestphalie […] la meilleure des baronnes possibles. »

Introduction
[En 1759, en plein cœur du siècle des Lumières, Voltaire rédige Candide ou l’optimisme, l'un de ses contesphilosophiques les plus fameux dont il reniera pourtant longtemps la paternité. Il attribue ainsi faussement l’écriture du récit à un certain docteur allemand nommé Ralph2 et estimera que ce conte ne constitue qu’une « plaisanterie d’écolier », une « coïonnerie ». Le récit, à la manière d'une épopée, narre les aventures d'un jeune homme naïf, éduqué par un maître de philosophie qui lui a enseigné,selon les principes prônés par Leibniz3 dans sa Théodicée4, que « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ». Toutefois notre jeune ingénu va de déconvenues en déconvenues au fil d’aventures désastreuses qui le confrontent successivement à la guerre, aux catastrophes naturelles, à l’intolérance religieuse, aux abus de pouvoir et à diverses formes d’injustice. Il mesure ainsiqu'un optimisme à tout crin est proprement irrecevable. Le conte a donc une indéniable intention didactique qui vise à contester la théorie leibnizienne selon laquelle l’univers, à l’image de Dieu, serait parfait. La philosophie optimiste de Leibniz sera ainsi l’objet d’une constante raillerie d’un bout à l’autre du récit car Voltaire, marqué par le tremblement de terre de Lisbonne et par lesmassacres de la Guerre de Sept ans entre la Prusse et d’autres pays européens, ne peut plus admettre que le Mal est une étape nécessaire qui conduit l’homme au Bien.][L’extrait du chapitre 1 qui nous intéresse ici constitue la toute première page du conte et présente au lecteur le château de la famille Thunder-ten-tronck dans lequel le baron, la baronne, leur fille Cunégonde, Candide et Pangloss viventen harmonie.][Nous verrons en quoi cette première page confronte d’emblée le lecteur à la double dimension du récit de Voltaire, la dimension fantaisiste du conte et la dimension satirique du pamphlet philosophique.][Nous étudierons donc dans un premier temps les éléments qui contribuent à assurer à cet incipit sa tournure merveilleuse, proche de celle du conte traditionnel. Puis, nous nousattacherons à la dimension satirique qui se manifeste notamment à l’encontre de la société d’Ancien Régime. Enfin, nous analyserons la critique que Voltaire adresse à un courant de pensée aveugle et naïf qui prône l’optimisme.]

I Les emprunts au conte traditionnel
La traduction des contes des Mille et une nuits par Galland, entre 1704 et 1717, influencera de nombreux auteurs contemporains d’autantque la lecture de ces contes provoque un véritable engouement chez le public lettré du XVIIIe siècle. Voltaire reprend donc ici les formes canoniques de ce genre littéraire et inscrit son récit dans le schéma traditionnel du conte. Notons d’ailleurs que le mot « contes » est employé à la fin du deuxième paragraphe, comme si l’auteur voulait discrètement souligner l’appartenance de son récit à cegenre littéraire.
1- Un cadre spatio-temporel typique du conte merveilleux
Le cadre spatio-temporel installé dès le début du récit n’est pas sans évoquer celui des contes merveilleux. Le tout premier paragraphe commence en effet par une formule inaugurale,« Il y avait en Vestphalie », qui n’est pas sans rappeler celle du conte merveilleux : « Il était une fois ». En effet, nous notons l’usagecommun du pronom « il », qui ne renvoie pas spécifiquement à quelqu’un, et l’emploi de l’imparfait qui ne situe pas précisément l’action dans une temporalité définie. De fait, le conte ne précise jamais avec exactitude l’époque dans laquelle se succèdent les péripéties. En outre, traditionnellement, la situation initiale ou finale du conte installe souvent l’action dans une demeure imposante et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Candide
  • Candide
  • Candide
  • Candide
  • Candide
  • Candide
  • Candide
  • Candide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !