Chap5 2013 Chimie

1655 mots 7 pages
Chap.5
Polarité, interactions intermoléculaires et états physiques LIAISONS COVALENTES POLARISÉES
2

INFLUENCE DES ÉLECTRONÉGATIVITÉS SUR LA
NATURE DES LIAISONS NON MÉTALLIQUES
Considérons deux atomes A et B d’électronégativités χA et χB

0

Liaison purement covalente

H−H, B−H
C−S

1,7*

Liaison covalente polarisée
(à caractère ionique)
H−F , H−O , C−O

χA − χB

Liaison ionique
Na Cl
Na O
Mg O

* Sous réserve que le critère lié aux distances interatomiques soit satisfait (Cf. Chap.3)

Attraction des électrons de l’atome le − électronégatif (B) par l’atome le + électronégatif (A)

 Déformation du nuage électronique
 Apparition de charges partielles sur les atomes A et B.
 Création d’un dipôle électrique

3

CHARGES PARTIELLES ET ÉLECTRONÉGATIVITÉ
La différence d’électronégativité entre les atomes A et B conduit donc à l’apparition de charges partielles :
Si χA >

χB :

−δ

A

B


 δ est une fraction (comprise entre 0 et 1) de la charge élémentaire e
 La somme des charges partielles est égale à la charge totale de l’édifice
 Sa valeur dépend généralement de la différence d’électronégativité
Exemple : Valeur des charges partielles δ dans les halogénures d’hydrogène HX
Molécule

HF

HCl

HBr

HI

δ

0,415

0,176

0,121

0,057

 (Δ)

4,0 (1,9)

3,0 (0,9)

2,8 (0,7)

2,5 (0,4)

Remarque: NE PAS CONFONDRE ces charges partielles et les charges formelles de la représentation de Lewis.

4

POLARITÉ ET RÉACTIVITÉ CHIMIQUE
 La polarisation des liaisons induit donc la présence de zones chargées positivement ou négativement au sein des molécules.
 Les zones chargées positivement seront des zones appauvries en électrons. On les dira électrophiles, puisqu’elles auront tendance à capter des électrons.
 Les cations et les atomes déficients en électrons (BH3) sont également des espèces électrophiles.
 A l’inverse, les zones chargées négativement ou les espèces riches en électrons
(anions, atomes porteurs de doublets non liants) seront dites nucléophiles. Elles

en relation

  • Identité
    114781 mots | 460 pages