Chapitre introductif

2766 mots 12 pages
Chapitre introductif : Le concept de la monnaie

Introduction : Un peu d’histoire
La monnaie est un phénomène extrêmement ancien, très antérieur à la révolution industrielle, qui ramène à l’antiquité. Repère historique : les plus anciennes pièces trouvées (première forme monétaire) remontent au 7ème siècle avant JC. La monnaie est un phénomène anthropologique.
La monnaie n’est pas apparue pour les besoins de l’économie de marché.

Enseignement de l’histoire et de l’anthropologie : même en considérant des communautés humaines assez isolées les unes des autres, il est rare qu’elles n’aient pas eu de monnaie.
On a ici l’idée que la monnaie est un phénomène plus anthropologique ou social qu’économique…
C’est un phénomène universel et général.

Les métaux précieux ont joué un rôle très important dans l’histoire monétaire : l’or, l’argent, le cuivre… Car ces métaux se prêtent très bien à une normalisation (travail des métaux).
L’utilisation de ces métaux est interrompue car plus aucune monnaie ne se base sur des métaux précieux. La fin de la convertibilité date de 1971.
Beaucoup de monnaie ont été dissocié des métaux précieux pendant l’entre deux guerre.
Phénomène très important : Le phénomène de frappe.
La monnaie frappée est un métal sur lequel quelqu’un applique une marque qui fait que la monnaie devient parfaitement reconnaissable. La frappe de la monnaie est une marque de pouvoir faite par des personnes puissantes. Cette frappe est ancienne.
Quel est le but de cette frappe ? Quand on est une puissance politique, la principale motivation est de montrer cette puissance. La pièce est un bon média sur lequel on frappe souvent le visage. Pour le souverain c’est un moyen d’affirmer son pouvoir et sa notoriété. C’est une forme de communication.
L’utilisateur de monnaie a un certain intérêt à ce que la monnaie soit frappée car une pièce sans frappe n’a pas forcément de la valeur. L’utilisateur d’une pièce métallique qui n’est pas frappée n’est pas sur de sa

en relation

  • Chapitre introductif de ses
    457 mots | 2 pages
  • Chapitre Introductif
    4881 mots | 20 pages
  • Chapitre introductif
    4788 mots | 20 pages
  • Marketing chapitre introductif
    3939 mots | 16 pages
  • Chapitre introductif sur la fiscalité
    635 mots | 3 pages
  • Chapitre introductif au droit français
    474 mots | 2 pages
  • Droit Constitutionnel Chapitre introductif
    4799 mots | 20 pages
  • Chapitre introductif à la philosophie
    1348 mots | 6 pages
  • chapitre introductif de droit pénal
    1560 mots | 7 pages
  • LA GESTION DE STOCK CHAPITRE INTRODUCTIF
    8651 mots | 35 pages