Christophe colomb

2380 mots 10 pages
Christophe Colomb (1451, 20 mai 1506 à Valladolid, Espagne, lieu et date de naissance controversés), navigateur, marchand et vice-roi des Indes, nommé par la reine Isabelle de Castille, fut le premier européen de l’histoire moderne à traverser l’Océan Atlantique et à découvrir une route d’aller-retour entre le continent américain et l’Europe. Ses voyages marquent le début de la colonisation de l »Amérique par les européens.

Origines de Christophe Colomb

Controverse sur sa naissance
Il y a plusieurs versions sur son origine, la plus traditionnelle soutient qu’il est né en 1451 probablement à Gênes ou Savone, Italie. Une maison dite natale de Colomb se trouve aussi à Calvi, Haute-Corse, citadelle génoise à l’époque. Marie-Nicolas Bouillet indique qu’il était fils d’un fabricant de draps de Gênes. Son frère était Bartolomeo Colomb.

Les recherches d’Augusto Mascarenhas Barreto ont recemment avancées la possibilité de son origine portugaise. Christophe Colomb serait ainsi né au Portugal d’une famille juive. D’ailleurs il donna le nom de Cuba à l’île actuelle en référence à une terre de l’Alentejo, la ville Vila de Cuba au district de Beja, Portugal.

D’autres sources alternatives présentent l’hypothèse de son origine catalane, et placent sa ville de naissance dans le royaume d’Aragon.

Les débuts marins de Christophe Colomb (1476)

En 1476, il embarque sur un convoi en partance pour Lisbonne puis l’Angleterre. Le convoi est attaqué par les Français et Christophe Colomb se réfugie à Lagos puis part chez son frère, cartographe à Lisbonne. Il épouse en 1479 Dona Felipa Perestrello e Moniz d’une famille de noblesse portugaise, fille de Bartolomeu Perestrelo, un des découvreurs des îles de Madère et de Porto Santo, avec qui commença la colonisation en 1419-1420. Felipa meurt peu de temps après la naissance de leur seul fils, Diego Colomb, qui est né en 1480 sur l’île Madère. Christophe Colomb se perfectionne alors dans les sciences de la navigation, avec les

en relation

  • Christophe colomb
    696 mots | 3 pages
  • Christophe Colomb
    1968 mots | 8 pages
  • Christophe colomb
    2115 mots | 9 pages
  • Christophe colomb
    2228 mots | 9 pages
  • Christophe colomb
    770 mots | 4 pages
  • christophe colomb
    4292 mots | 18 pages
  • Christophe colomb
    938 mots | 4 pages
  • Christophe colomb
    511 mots | 3 pages
  • Christophe Colomb
    771 mots | 4 pages
  • christophe colomb
    269 mots | 2 pages