Cinquantenaire des indépendances des pays africains

Pages: 8 (1988 mots) Publié le: 21 février 2013
INTRODUCTION

Au XX siècle, suite à la seconde guerre mondiale et les bouleversements socio-économiques, l’on assiste à une prise de conscience des peuples africains. Celle-ci va conduire l’Afrique à s’engager dans des mouvements de révolte et de revendication qui aboutiront à l’obtention pour la plupart des pays de leurs indépendances en 1960.
C’est dans ce cadre que s’inscrit le thèmeintitulé “le cinquantenaire des indépendances des pays africains” sur lequel nous sommes invités à mener une réflexion.
Cinquante ans plus tard, au‐delà de l’enthousiasme de la célébration du cinquantenaire des indépendances dans dix-sept (17) pays africains que sont : le Togo, le Mali, le Sénégal, le Madagascar, la République démocratique du Congo, la Somalie, le Bénin, le Niger, le BurkinaFaso, la Côte d’Ivoire, le Tchad, la République centrafricaine, le Congo, le Gabon, le Nigeria et la Mauritanie ; beaucoup de questions restent posées. Des réalisations ont été faites, des organisations régionales et sous-régionales ont été constituées, mais qu’en est-il véritablement du bilan de ces pays ?
Dans l’analyse qui va suivre, il s’agira pour nous de faire le bilan socio-économique,culturel et politique après cinquante ans d’indépendances d’une part et d’autre part de mettre en exergue les perspectives envisageables.









I. QUEL BILAN PEUT-ON FAIRE DES INDEPENDANCES AFRICAINES DE 1960 A 2010 ?

De manière générale le bilan politique, social, économique et culturel des indépendances africaines est mitigé.

A. Sur le plan politique

Des progrès ont étéréalisés, c’est le cas du choix de la démocratie même si cela n’est pas véritablement appliqué dans nos différents pays. Ce système politique opté par les dirigeants africains est en marche avec l’avènement du multipartisme qui est perçu comme un moyen reconnu de la démocratie.
L’Afrique de la paix est malheureusement devenue l’Afrique de la violence du fait des conflits à répétition. Aussi, si l’onpeut déceler dans ses rapports déséquilibrés avec le reste du monde, notamment l’Occident, les dirigeants qui se sont succédés dans les différents pays du continent depuis les années 1960, à quelques exceptions près, ont plutôt manifesté une seule volonté, se maintenir au pouvoir contre vent et marrée dans une ambiance très souvent teintée de mauvaise gouvernance, de népotisme, de corruption, demanipulation des institutions et des règles démocratiques les plus élémentaires, qui ont permis certains d’entre eux, d’accéder au pourvoir.
La lutte pour le contrôle du pouvoir a poussé à de graves dérives : partis uniques aux mains de dirigeants tout-puissants, élections truquées et faussées, coups d’État et révolutions de palais… Et au bout du compte, le pouvoir, non pour servir, mais pour seservir, le pouvoir où chacun prend une part du gâteau commun. La minorité, qui a les moyens, se gave, et la majorité regarde de loin et peine terriblement. Au moment où, partout ailleurs, le mandat est limité au plus à deux ans, on trouve en Afrique des présidents qui ont totalisé entre 20 et plus de 40 ans de pouvoir. Le cas de Kadhafi est éloquent : à son accession au pouvoir, Barak Obama n’avaitque 8 ans. À ce phénomène est venu s’ajouter celui des fils qui succèdent aux pères, c’est le cas de Faure Gnassingbé, Joseph Kabila, Ali Ben Bongo et d’autres fils de présidents sur le starting-block pour remplacer leurs géniteurs : les fils Kadhafi, Moubarak, Bozize, Obiang, Nguema, Wade etc.



B. Sur le plan socio-économique et culturel
En 50 ans d’indépendance, ces pays ont beaucoupchangé. On compte aujourd’hui une trentaine d’universités contre deux seulement lors des indépendances de 1960 (Dakar et Abidjan). De nombreux centres et d’écoles de formation de divers niveaux ont également vu le jour, preuve que l’éducation constitue depuis une priorité des politiques de développement. L’enseignement primaire et secondaire se généralise lentement. Aussi, la santé n’est pas en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cinquantenaires des pays africains
  • Le cinquantenaire des pays africains
  • Cinquantenaire des pays africains
  • Le cinquantenaire des pays africains
  • Les indépendances africaines
  • Dissertations cinquantenaires des états africains
  • Résumé de la littérature africaine des indépendances
  • la littérature africaine avant les independances

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !