Citation eric emmanuel schmitt

968 mots 4 pages
1. Je ne souhaite à personne de cohabiter, dès l'enfance, avec la beauté. Entrevue rarement, la beauté illumine le monde. Côtoyée au quotidien, elle blesse, brûle et crée des plaies qui ne cicatrisent jamais.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.23, Albin Michel, 2002) 2. La force de la beauté, c'est de faire croire à ceux qui la côtoient qu'ils sont eux-mêmes devenus beaux.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.24, Albin Michel, 2002) 3. La notoriété est un animal qui se nourrit de lui-même.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.95, Albin Michel, 2002) 4. L'envieux ne crache que sur celui qui le dépasse.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.98, Albin Michel, 2002) 5. Mon jeune ami, chacun de nous a trois existences. Une existence de chose : nous sommes un corps. Une existence d'esprit : nous somme une conscience. Et une existence de discours : nous sommes ce dont les autres parlent.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.119, Albin Michel, 2002) 6. Il y a des êtres qui, de dos, nous promettent un secret. Leur nuque, leurs reins, leurs omoplates ont tellement de présence qu'ils nous remplissent d'appréhension. Lorsqu'ils se retournent, ils nous font vivre un coup de théâtre, avec ses risques : risque que nous soyons enthousiasmés, risque que nous soyons déçus.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.130, Albin Michel, 2002) 7. [...] j'éprouvais le bonheur d'exister. La joie simple d'être au milieu d'un monde si beau. N'être pas grand-chose et beaucoup à la fois : une fenêtre ouverte sur l'univers qui me dépasse, le cadre dans lequel l'espace devient un tableau, une goutte dans océan, une goutte lucide qui se rend compte qu'elle existe et que, par elle, l'océan existe. Minuscule et grande. Intense et misérable.
(Lorsque j'étais une oeuvre d'art, p.135, Albin Michel, 2002) 8. La Terre n'est ni ronde, ni plate, Guilden. Elle est rectangulaire, de la taille d'un écran, et elle tourne lorsqu'on appuie sur une touche; on

en relation

  • titit
    308 mots | 2 pages
  • Huis clos de jean paul sartre : une tragédie ou non ?
    4093 mots | 17 pages
  • Commentaire la nuit de valognes
    1187 mots | 5 pages
  • Oscar et la dame rose
    411 mots | 2 pages
  • Journal de lecture Ulysse from Bagdad
    729 mots | 3 pages
  • Fiche lecture monsieur ibrahim et les fleurs du coran
    849 mots | 4 pages
  • La Part de l'autre (résumé)
    1471 mots | 6 pages
  • Valognes vs dj
    669 mots | 3 pages
  • Oscar et la dame rose
    1430 mots | 6 pages
  • Oscar et la dame rose
    1709 mots | 7 pages