citoyennete active

Pages: 12 (2769 mots) Publié le: 17 juin 2014
Léopold Sédar SENGHOR : poèmes,
oeuvres et biographie
Un Jour Un Poème (re)découvrez la poésie









Les poètes
Les membres
Les articles
Les commentaires
Les jeux
o Le poème anonyme
o Le poète mystère
o Une histoire de dates
Au hasard !
o Poème au hasard
o Poète au hasard
Chercher




Créez facilement votre propre page de poésie !Inscription
ConnexionAccueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Léopold Sédar SENGHOR

Léopold Sédar SENGHOR (1906-2001)
Sa biographie

Léopold Sédar Senghor (Joal, Sénégal, 9 octobre 1906 – Verson, France, 20 décembre 2001)
était un poète, écrivain et homme politique sénégalais. Symbole de la coopération française en
Afrique pour les uns ou du néo-colonialisme français pour les autres. Il a été le premierprésident du Sénégal (1960-1980). Senghor fut aussi le premier Africain à siéger à
l’Académie française.
Léopold Sédar Senghor naquit le 9 octobre 1906 à Joal, petite ville côtière située au sud de
Dakar, Sénégal. Son père, Basile Diogoye Senghor, était un commerçant catholique
appartenant à la bourgeoisie sérère, une ethnie minoritaire au Sénégal. Originaire de Djilor, sa
mère, GnilaneNdiémé Bakhou, que Senghor appelle dans Élégies « Nyilane la douce »,
appartient à l’ethnie sérére et à la lignée « tabor ». C’est la troisième épouse de Basile
Senghor. Elle eut six enfants, dont deux garçons. Le prénom sérére Sedar de Senghor signifie
« qu’on ne peut humilier ». Son prénom « Léopold » lui fut donné par son père en souvenir de
Léopold Angrand riche commerçant mulâtre amis etemployeur ponctuel de son père. Senghor
commença ses études au Sénégal, d’abord chez les Pères du Saint-Esprit à Ngazobil, puis à
Dakar au collège-séminaire et à l’école laïque. Il est déjà passionné de littérature française.
Une fois son baccalauréat en poche, il obtint une bourse pour poursuivre ses études
supérieures en France.
Senghor arrive en France en 1928. Cela marquera le début de « seizeannées d’errance »,
selon ses dires. Il sera tout d’abord étudiant à la Sorbonne mais très vite découragé, il
poursuivra en hypokhâgne et khâgne à Louis-le-Grand où il prépare le concours d’entrée à
l’École normale supérieure. Il y côtoie Paul Guth, Henri Queffélec, Robert Verdier et Georges
Pompidou avec qui il se liera d’amitié. Il y rencontre également Aimé Césaire pour la toute
premièrefois. Après un échec au concours d’entrée, il décide de préparer l’agrégation de
grammaire. Pour l’agrégation, il fait une demande de naturalisation. Il obtient l’agrégation de
grammaire en 1935, après une première tentative non couronnée de succès. Contrairement à
ce qui est souvent dit, Senghor n’a pas été le premier Africain agrégé. En réalité, le premier
Sénégalais reçu à Normale Sup estOmar Diop Blondin qui fut notamment l’un des acteurs du
film « La Chinoise » de Jean-Luc Godard.
Il débute sa carrière d’enseignant au lycée Descartes à Tours puis au lycée Marcelin-Berthelot
de Saint-Maur-des-Fossés, dans la région parisienne. Outre ses activités d’enseignant, il suit
des cours de linguistique négro-africaine dispensés par Lilias Homburger à l’École pratique
des hautes étudeset ceux de Marcel Cohen, Marcel Mauss et de Paul Rivet à l’Institut
d’ethnologie de Paris.
En 1939, Senghor est enrôlé comme officier de l’armée française dans la 59e division
d’infanterie coloniale. Un an plus tard, il est arrêté et fait prisonnier par les Allemands à La
Charité-sur-Loire. Il est interné dans divers camps puis au Front Stalag 230 de Poitiers, un
camp de prisonniers réservéaux troupes coloniales. Les Allemands voulaient le fusiller le jour
même de son incarcération ainsi que les autres soldats noirs présents. Ils échapperont à ce
massacre en s’écriant « Vive la France, vive l’Afrique noire ». Les Allemands baissent leurs
armes car un officier français leur fait comprendre qu’un massacre purement raciste nuirait à
l’honneur de la race aryenne et de l’armée...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citoyenneté active
  • Citoyennete active
  • citoyennete active
  • La citoyenneté active
  • La citoyenneté active au sénégal
  • L Apprentissage De La Citoyennet Active UE
  • Citoyenneté active et vie politique
  • Citoyenneté active et vie politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !