Coca

1234 mots 5 pages
{text:change-start} I/ Les fables peuvent instruire l’homme, {text:change-end} {text:change-start}
A. Quel est le but des fables? {text:change-end}

La fable a souvent pour héros des animaux, chargé alors de représenter les hommes (Fables de La Fontaine par exemple). Pour La Fontaine à travers ses fables il peut critiquer « les sottises », l’injustice, les erreurs du pouvoir sans qu’on puisse l’accuser. Jean de La Fontaine cite « j’ai choisi de faire parler les animaux dans mes fables pour amuser dans les salons où les gens aiment chercher qui se cache derrière les personnage ».
Au XVIIe siècle, il s’agit d’éviter la censure les animaux, eux, peuvent critiquer et être critiqués.
La Fontaine utilisant souvent des animaux pour critiquer les hommes de Cour en général. La nécessité de la transposition dans l’art: le lecteur saisit mieux ce qui est dit et ne se sent pas de prime abord concerné par la moralité. La fable pouvait servir pour plaire on en revient à Jean de La Fontaine.
Ainsi dans les fables on peut parler sans ordre absolu, l’on peut conter et enseigner, s’amuser et instruire, l’essentiel étant de plaire. De là le fait que, parole avant tout, la fable en ait les ambiguïtés puisque la parole peut être à la fois Verbe, la Vérité mais aussi le mensonge. A ce don que les Dieux ont fait à Esope correspond celui qui fait fabuliste (Esope, la Grèce; Phèdre, le latin, La Fontaine, le français), aux hommes, aux animaux et aux plantes, il s’agit de traduire à l’intérieur des récits et des apologues les morales qu’on tire des récits et dans des fables. Le mutisme appare de la nature, et de revenir au temps « où les bêtes parlaient ». (La Fontaine).

{text:change-start} B. Les fables et leurs morales. {text:change-end}

Précédemment nous avons vu dans a fable les animaux ont un rôle de précepteur, doivent-ils instruire les hommes?
Dans la tradition, c’est un prétexte à une leçon morale mais chez La Fontaine c’est une conviction profonde.

en relation

  • Coca
    665 mots | 3 pages
  • Coca
    340 mots | 2 pages
  • Coca
    875 mots | 4 pages
  • Coca
    271 mots | 2 pages
  • Coca
    962 mots | 4 pages
  • coca
    7263 mots | 30 pages
  • Coca
    744 mots | 3 pages
  • Coca
    456 mots | 2 pages
  • Coca
    2568 mots | 11 pages
  • Coca
    754 mots | 4 pages