Codage morphologique

Pages: 16 (3756 mots) Publié le: 16 février 2013
Le Langage et l’Homme, vol. XXXVIII, n° 2 (décembre 2003)

Le codage de l’information morphologique dans l’écriture de mots chez les apprentis scripteurs
Séverine CASALIS
URECA, Université de Lille 3 Charles de Gaulle

Résumé Les systèmes d’écriture alphabétiques utilisent les lettres pour représenter les unités sonores au niveau du phonème. Néanmoins, certaines orthographes, dont leFrançais, ne sont pas complètement prédictibles sur la base des phonèmes, et peuvent répondre à d’autres principes, notamment morphologique. Au plan du développement de l’orthographe, on sait que la complexité orthographique, caractérisée par la consistance orthographique et le caractère dominant ou non des graphies inconsistantes, est très progressivement maîtrisée et pose des difficultés tout à faitmajeures aux enfants en difficultés de lecture (Alegria et Mousty, 1996). Une question que l’on peut se poser est de savoir d’une part si les enfants prennent en considération l’information morphologique, d’autre part si cette prise d’information, le cas échéant, distingue les enfants forts et faibles en orthographe. Nous présentons ici une étude sur le développement de l’orthographe lexicale.L’hypothèse testée est que l’information morphologique pourrait contribuer à déterminer, au delà des contraintes liées à la complexité orthographique, l’orthographe correcte de mots. Nous avons donc proposé des situations d’écriture de mots sous dictée à des groupes d’enfants de quatrième années primaires, plus ou moins avancés en orthographe (aucun n’étant faible lecteur). Les items sont définis enfonction de leur complexité orthographique (les simples étant consistants, les complexes inconsistants non dominants) et de leur composition morphologique (monomorphémique vs. bimorphémique, ou plus précisément dans ce cas, suffixé). Les résultats indiquent que si la complexité orthographique reste déterminante l’écriture de mots, les performances des scripteurs plus ou moins avancés s’expliquentégalement par la composition morphologique des mots. Les profils des deux groupes d’enfants témoignent d’effets inverses. Tandis que les plus avancés bénéficient du caractère dérivé d’un mot pour produire la graphie correcte en cas d’inconsistances, les moins avancés sont systématiquement

96

LE CODAGE DE L’INFORMATION MORPHOLOGIQUE…

pénalisés par la présence de formes dérivées. Il apparaîtdonc que les traitements morphologiques participent à la production de l’orthographe, mais ces effets dépendent du niveau d’expertise des scripteurs. En outre, les mesures effectuées en analyse morphologique orale rendent compte d’une part significative et indépendante de l’écriture des mots dérivés.

1. Introduction
1.1. Présentation Le champ de la production verbale écrite de mots, chezl’adulte, est longtemps resté relativement peu exploré, et connaît un essor récent (Bonin, 2003). Toutefois, l’étude de la production de mots sous dictée (dorénavant « écriture ») a fait l’objet d’un intérêt plus soutenu dans le domaine des travaux concernant l’acquisition (cf. Brown & Ellis, 1994, Perfetti, Rieben & Fayol, 1997 pour des synthèses). Dans ce cadre, l’accent est porté d’une part sur lesfacteurs qui rendent compte des variations individuelles, d’autre part sur les contraintes posées par les différentes langues et systèmes d’écriture (Perfetti, Rieben & Fayol, 1997). Dans une langue comme le français, la plupart des mots peuvent être lus par connaissance des correspondances entre graphèmes et phonèmes : le plus souvent, il y a relativement peu d’ambiguïté pour prononcer une suite desons. Il n’en est pas de même pour l’écriture. Dans de nombreux cas, il existe plusieurs graphies possibles pour un seul phonème (/o/→ « o », « au, « eau », /ε/ → « e », « ê », « è », « ai », « ei »). Par conséquent, on peut admettre que même si les correspondances entre phonèmes et graphèmes occupent une place majeure, l’écriture nécessite une connaissance spécifique des mots. La nature de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le codage
  • Codage
  • Le codage
  • Codage
  • analyse morphologique
  • Le niveau morphologique
  • Codage décodage
  • Diversité morphologique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !