Comment on devient ecrivain

7543 mots 31 pages
A LA UK.MKLIUILMUIK Anatole France, poltt'.quo cl poète, par Charles MAIIBRAS. Une plaquette sur alla i jp. Faut-il MM .-primer le Càynccée? par Henriette CIIAHASSON. IJI pelil volumesur alla 6 IV. Quand le plaisir émit fait d'illusion, par K. SAINTC-MAKU; PKKIUN. volume Un 7 j>. C'iii;Bossuet traduit exactement : « Votre nom est un parfum répandu... Mon bien-aimé est pour moi un de myrrhe... Vous avez des yeux do bouquet » colombe... Le grand orateur ne recule jamais devant l'expression forte. On lit dans Jérémie (XXXI, 7) : Exsultate in loetitia Jacob, et hinnite contra caput gentium. Sacy traduit : « Jacob tressaillez de joie, faites retentir des cris d'allégresse à la tête des nations. » Bossuet ose écrire : Réjouissez-vous, ô Jacob, hennissez contre les gentils, » comme il a dit ailleurs : « Les hennissements de la passion. » Bossuetj dit le P. de la Broise, semble prêt à faire violence à toute construction française. Il va aussi loin qu'il peut et ne s'arrête que devant » En signalant ses « hardiesses de l'impossible. mots ou de constructions », le P. de la Broise ne cesse de louer le grand orateur « d'avoir été littéral, d'avoir enrichi par une heureuse audace notre et notre syntaxe, d'avoir brisé les vocabulaire moules convenus ». « Les traductions de Bossuet, dit-il, où les exde l'original sont si scrupuleusement pressions respectées, ont par là même une certaine couleur locale. Cette qualité manquait souvent aux traducteurs du dix-septième siècle ; elle a été portée

248

COMMENT ON DEVIENT ECRIVAIN

Au temps par ceux du nôtre jusqu'à l'exagération. de Louis XIV, on habillait les auteurs anciens à la française... De nos jours, on s'applique à conserver à Homère la barbarie de son époque, à Eschyle l'énergie sauvage de son style, aux historiens la valeur exaote de leurs termes militaires et administratifs ; et parfois, à force de traduire le latin par le latin et le grec par le grec, on fait une version inintelligible à quiconque ignore la langue

en relation

  • Le travail d'un écrivain aujourd'hui
    1134 mots | 5 pages
  • La Rébublique du Sénégal
    927 mots | 4 pages
  • Seualite
    564 mots | 3 pages
  • Comment écrire un roman policier?
    924 mots | 4 pages
  • la tâche du romancier quand il crée ses personnages est-elle d'imiter le réel ?
    1726 mots | 7 pages
  • Aurélia
    628 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture
    5169 mots | 21 pages
  • Les cafés parisiens
    1087 mots | 5 pages
  • Bac de français
    4717 mots | 19 pages
  • Baudelaire : crépuscule du soir
    2251 mots | 10 pages