Comment s'éclairer?

Pages: 18 (4357 mots) Publié le: 19 mars 2013
Desbonnet Solène
Sautière Maxime

Classe : 3ème 3

LA FAÇON DE S’ECLAIRER A TRAVERS LES SIECLES

Sommaire

 
1. La lampe primitive | 9. Le combat gaz/électricité |
2. Chandelles, brûle-jonc, ... | 10. Le bec Auer |
3. Premiers progrès | 11. Les lampes à pression |
4. Les lampes mécaniques | 12. Les lampes sans pression |5. L'arrivée du gaz | 13. L'acétylène |
6. Le pétrole et ses dérivés | 14. Faites revivre les ancêtres |
7. L'essence | 15. Liens utiles |
8. La fée Électricité | Exposition sur l'éclairage antique. |

1. La lampe primitive  |
L’Homme des Cavernes découvre le feu en ramassant tout d’abord des branches enflammées par la foudre. Puisqu’il vivait dans les cavernes et qu’il n’y faisait pastrès clair, il décida de s’en servir pour s’éclairer mais aussi pour cuire, chauffer… Puis il découvrit qu’en frappant deux pierres il obtenait quelques étincelles qui lui permirent de fabriquer son propre feu.Avant l’Antiquité, les lampes ne sont que des objets utilitaires, auxquels on n’accorde qu’un soin dérisoire. Si dès le Néolithique, l'huile végétale, plus fluide, est préférée à la graisseanimale ou à la résine. Ce sont les Grecs et les Romains qui donneront toute leur noblesse aux lampes à huile. Qu'elles soient en pierre, en terre cuite, en fer ou même en bronze, jusqu'au Moyen-âge certaines sont minutieusement décorées : outre les ornements classiques, on trouve des visages humains, des têtes d’animaux, des becs multiples...    Le principe est simple : dans un récipient remplid’huile, on trempe une mèche en fibres végétales torsadées ou tressées en roseau, chanvre, lin, laine ou coton qui se gorgent de liquide par capillarité, et que l’on allume. L’huile étant assez difficile à enflammer, la flamme ne remonte pas le long de la mèche, même dans les lampes ouvertes bien conçues.Ce type de lampe à huile sera le seul en usage jusqu’au 7eme siècle : suivant les régions, onparle de « caleil », de « cracet », de « caléo ». Les formes resteront pratiquement les mêmes : un godet qui sert de réservoir, ouvert ou fermé, et un bec qui porte la mèche. Parfois un autre godet, sous le principal, permet de recueillir l'huile qui goutte (voir Figure 1). Des systèmes de crémaillère ou de vis permettent d'incliner le réservoir pour amener l'huile à la mèche lorsque le niveaubaisse. Ces lampes en fer, parfois en bronze ou en laiton, sont à suspendre ou à accrocher ; leur « harpon » (voir Figure 2) se pose sur un clou, sur le rebord d'un meuble, ou se plante directement dans un mur ou une poutre.Le combustible utilisé varie selon les régions et les moyens du bord : huiles végétales de noix, de colza, d’olive... ou animales ex : baleine. Toutes n'ont pas le même coût ni lesmêmes résultats : par exemple, le colza est moins cher, mais moins lumineux que la noix. |

2. Chandelles, brûle-jonc, éclats de bois, cierges et bougies  |
En Occident, à partir du Moyen-âge la chandelle rivalise avec la lampe à huile. La chandelle, seulement constituée d’une mèche entourée de suif de bœuf ou de mouton, est plus pratique sans être excessivement chère mais elle est taxée etl'huile reste plus économique (voir Figure 3). La flamme demeure jaune et fumeuse, il faut toujours entretenir la mèche qui finit par charbonner… Les moins fortunés utilisent aussi les brûle-joncs : des tiges de jonc séchées sont trempées dans de la graisse animale, et brûlent en produisant une faible lumière. Elles sont maintenues à la base par une espèce de pince en fer parfois doublée d'unporte-chandelle voir Figure 4. Les éclats de bois sont des morceaux de bois résineux posés sur une grille et sont enflammés.Le plus souvent, le feu de l’âtre éclaire seul la table familiale lors des repas et des veillées.À cette époque, une alternative est réservée aux plus riches : c’est le cierge de cire. Il conserve les avantages de la chandelle et en élimine les défauts. Dans la bougie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comment s'eclaire t-on?
  • s'éclairer toute une hisoire
  • Comment
  • Comment
  • Comment
  • Comment
  • Comment
  • Comment

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !