Commentaire-albatros baudelaire

942 mots 4 pages
L'Albatros

Baudelaire : (19)
Charles Pierre Baudelaire est un poète francais né et mort a Paris. Romantique et symboliste, il occupe une place qui lu est propre dans l'histoire littéraire du 19em.
Il prone le détachement de la poésie et de la morale pour lui elle est uniquement destinée au Beau et non a la vérité d'une morale. Le titre de son recueil : 'Les Fleurs du Mal' montre sa volonté de mélanger le beau et le mal.

INTRO : Ce poème est extrait de "Spleen et idéal", la deuxième partie du recueil Les Fleurs du mal. Baudelaire faisait partie de la génération des poètes maudits, c'est-à-dire non compris par les gens de son époque. Il fait part de ce sentiment de difference et d'incompréhension en se servant de la métaphore de l'Albatros. Les trois premières strophes concernent l'albatros tandis que la dernière est dédiée au poète.

PLAN :

I/ Anecdote et dramatisation

1) Le lieu

Le contexte de la vie en mer s'impose d'amblé avec le jeu des rimes aux vers 2&3 : 'oiseaux des mers' et 'gouffres amers' qui est préciser pas le champs lexical maritime : 'hommes d'équipages'v1, 'albatros'v2, 'oiseaux des mers' v2, 'le navire' v4, 'les planches' v5, 'avirons' v8, 'tempetes' v14. La structure du poème montre l'évolution du lieu : dans le 1er quatrain les albatros suivent le navire, dans le 2em plans rapproché, l'albatros se retrouve sur les planche et dans le 3em quatrain on assiste à la confrontation entre l'albatros et les marins.

2) Les acteurs

Les marins sont très peu décrits, ils représentent un ensemble non définit 'l'équipage' et 'les hommes', 'l'un' 'l'autre'. Il sont définis par leur situation et leurs actions : ils appartiennent au monde 'des planches', du 'sol' de la terre ferme. Ils sont décrits en train d'imiter les albatros et par des objets comme la pipe désigné par le terme vulgaire de brule gueule. Cet aspect grossier est en opposition avec la légèreté de l'albatros.
B met plus l'accent sur les albatros en les

en relation

  • Albatros commentaire baudelaire
    541 mots | 3 pages
  • L'albatros
    910 mots | 4 pages
  • L'albatros
    1010 mots | 5 pages
  • L'albatros
    487 mots | 2 pages
  • Commentaire composé - albatros
    1374 mots | 6 pages
  • L'albatros de beaudelaire
    367 mots | 2 pages
  • Albatros baudelaire
    278 mots | 2 pages
  • L'albatros - commentaire
    847 mots | 4 pages
  • Anthologie littéraire "les fleurs du mal"
    2291 mots | 10 pages
  • Commentaire de l'albatros de baudelaire
    1609 mots | 7 pages
  • Poesie
    557 mots | 3 pages
  • L'albatros
    1425 mots | 6 pages
  • Commentaire composé l'albatros de baudelaire
    284 mots | 2 pages
  • Baudelaire l'albatros
    2123 mots | 9 pages
  • L'albatros - baudelaire
    1587 mots | 7 pages