COMMENTAIRE ANDROMAQUE SCENE 1 ACTE 1

1945 mots 8 pages
COMMENTAIRE
« ANDROMAQUE » de JEAN RACINE
ACTE 1 SCENE 1
Problématique :

Cette scène remplit-elle les fonctions d'une scène d'exposition ?

Introduction
Le XVII°siècle, siècle du classicisme donne toutes ses lettres de noblesse au théâtre. En effet, la comédie avec Molière, mais également la tragédie connaissent un succès florissant.
La tragédie renoue avec sa parente grecque en suivant les règles instituées par Aristote comme celles des trois unités ou de la bienséance. De plus, la tragédie classique met en scène des personnages nobles, ou des êtres légendaires voués inexorablement à leur perte.
C'est dans ce contexte que Racine crée Andromaque, titre éponyme qui fut représentée pour la première fois en 1667. Le nom de cette pièce évoque immédiatement pour le spectateur le mythe des Atrides et la Guerre de
Troie. Dans cette écriture versifiée, Racine nous livre l'histoire d'Andromaque, la jeune veuve troyenne d'Hector tué par les grecs lors de la guerre de Troie.
La scène 1 de l'Acte 1 s'ouvre sur les retrouvailles entre deux amis grecs.
Leur dialogue n'est-il pas l'occasion pour le dramaturge de communiquer au spectateur les informations nécessaires pour saisir les enjeux des conflits du drame qui va se jouer ? Autrement dit, la conversation entre
Pylade et Oreste jouera-t-elle le rôle de scène d'exposition ?
Nous montrerons dans un premier temps que cette scène remplit parfaitement sa fonction d'information en posant les éléments essentiels à la compréhension de l'histoire. Puis nous verrons dans un second temps que cette scène 1 de l'Acte 1 lance le début de l'action tragique créant ainsi des attentes de résolution chez le spectateur ou le lecteur.

I

Une scène de présentation

A

La présentation des personnages sur scène

Oreste et Pylade sont présents sur scène comme en témoigne la didascalie relative aux noms des personnages en scène.
Ils sont nommés dès le vers 6 par Oreste « Présenterait d'abord
Pylade aux yeux d'Oreste ».
Leur manière de s'adresser

en relation