Commentaire cyrano

1968 mots 8 pages
I] La fin des régimes totalitaires
Le monde est confronté à un effroyable bilan au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, et à la découverte des images traumatisantes des camps de la mort. Il faut régler le sort des vaincus, et en particulier de l'Allemagne nazie, pour en finir définitivement avec un régime totalitaire qui a dépassé les limites de l'inhumanité avec le génocide de Juifs d'Europe et les horreurs des camps de concentration. La dénazification de l'Allemagne est décidée par le camp des vainqueurs dès juillet 1945 lors de la conférence de Potsdam. De 1945 à 1948 les quatre puissances occupant l'Allemagne s'attacheront à épurer l'appareil d'État allemand, mais également la société, de tous ses éléments nazis. Mais la responsabilité du peuple allemand n'est pas si évidente à faire accepter à une population traumatisée par une longue guerre, humiliée et souffrant de terribles privations.
Il n'en va pas de même pour le totalitarisme soviétique qui sort au contraire renforcé de la guerre et auréolé de son statut de vainqueur. Il faudra attendre la mort de Staline en 1953 pour que s'ouvre enfin une ère de réformes et que les crimes du stalinisme soient dénoncés. Pourtant, la déstalinisation ne met pas fin à la dictature en URSS et les Russes devront attendre la faillite totale du système et l'échec des réformes tentées par Gorbatchev pour en finir avec la période soviétique.
1. La dénazification de l'Allemagne et le procès de Nuremberg A ) Dénazifier l'Allemagne pour en finir avec le iiie Reich
• En 1945, selon les termes de la conférence de Potsdam, l'Allemagne vaincue est divisée enquatre zones d'occupation : les zones étasunienne, britannique et française à l'ouest et la zone soviétique à l'est. Le pays est dirigé par un Conseil de contrôle allié (quadripartite) composé des commandants en chef des quatre armées d'occupation et prenant ses décisions à l'unanimité.
• Les Alliés veulent extirper définitivement toute trace du nazisme dans la société

en relation

  • COMMENTAIRE CYRANO
    972 mots | 4 pages
  • Commentaire Cyrano
    910 mots | 4 pages
  • Commentaire de cyrano
    479 mots | 2 pages
  • commentaire Cyrano
    835 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte sur Cyrano de Bergerac
    582 mots | 3 pages
  • Commentaire cyrano de bergerac
    603 mots | 3 pages
  • Commentaire cyrano de bergerac
    392 mots | 2 pages
  • Commentaire cyrano de bergerac
    1277 mots | 6 pages
  • Commentaire d'un texte de cyrano de bergerac
    961 mots | 4 pages
  • Commentaire de la tirade du nez : cyrano
    709 mots | 3 pages