Commentaire de texte - la main invisible d'adam smith

Pages: 11 (2565 mots) Publié le: 22 février 2013
Comment la « main invisible » d'Adam Smith
s'établit-elle dans l'économie ?

Ce texte écrit au XVIIIe siècle, extrait de l'Enquête sur la nature et les causes de la richesse des nations, est la marque d'un auteur, Adam Smith ayant évolué dans un contexte historique particulier. Le XVIIIe siècle et l'émergence du libéralisme auquel l'auteur appartient, ont transformé la vision économique de parla façon de penser l'individu. De part l'invention du sujet, un individu à part entière caractérisée d'abord par son existence propre ; ainsi que l'influence grandissante du protestantisme instaurant une idée de libre examen permettant la recherche du profit et la réussite matérielle. C'est dans ce contexte que né le libéralisme en opposition à certains courants économiques tels que lesmercantilistes préférant une politique nationale et protectionniste. Adam Smith est considéré comme le père de la science économique moderne et caractérise le libéralisme économique. Particulièrement célèbre pour son concept de la « main invisible », il explique que les choses se mettent en ordre par elles-mêmes, retrouvent un équilibre naturel sans besoin de régulateur extérieur. La question se pose doncde savoir comment la « main invisible » du libéral Adam Smith, s'inscrit-elle dans l'économie ? Quel est explicitement ce concept ? Quel est son lien envers le libéralisme et quelles sont les critiques qui y sont faites ?

Quels sont les mécanismes de ce concept ?

A. Comment l'intérêt individuel conduit-il à l'intérêt de la société ?

D'après Smith, l'individu veut être le plus prochepossible de son capital qu'il soit représenté par de la monnaie, ou des biens sous forme de marchandises, afin d'exercer le meilleur contrôle réalisable, et ainsi éviter le maximum de risque face à la perte de ces derniers. Ce besoin de rapprochement physique de l'individu avec son capital conduit à une préférence pour les échanges de courtes distances. Mise à part la surveillance de leur capital,les individus, ou ce que Smith nomme les « industries domestiques », favorisent les échanges nationaux également par le fait qu'ils ont une meilleure connaissance des lois et règlements commerciaux du pays et évitent ainsi des erreurs et divers désagréments, et pour éviter des frais et l'embarras de l'exportation. En effet, le commerce de transport, en plus de représenter des risques pour lecapital mis en jeu par le manque de contrôle du commerçant, nécessite d'avoir des installations permettant de gérer les marchandises dans les différents pays. Ces individus maximisant les échanges internes font que la valeur de la production, tout ce qui s'ajoute à la production en dehors de l'objet et de ses matières premières (marque), prend de l'importance et augmente. Or, cette valeur d'échange deproduction équivaut au revenu annuel de l'industrie domestique. Par conséquent si la valeur de la production s'accroît, le revenu annuel et les profits évoluent proportionnellement. Suivant cette logique, l'objectif de l'individu est clair, faire évoluer le revenu annuel à la hausse. Cette peur de l'individu et son choix en faveur du rapprochement optimal avec son capital conduisent àl'augmentation du commerce national, interne, lui-même favorisant l'augmentation des industries domestiques et donc une augmentation des revenus et de l'emploi.
C'est de parla confrontation des intérêts personnels de chacun, c'est à dire la préférence pour sa sécurité et la maximisation de ses gains, que l'individu va contribuer à l'intérêt économique de son pays et au final, à l'intérêt public de la sociétéet une évolution de celle-ci. L'autorégulation de l'offre et de la demande, du marché sans intervention extérieures sont les maîtres mots de l'idéologie libérale et du libre-échange.

B. Quelle est la place de l'état dans ce mécanisme ?

Pour l'auteur, ce mécanisme se régulant par lui-même, d'après le postulat de la main invisible où les intérêts individuels convergent vers un intérêt et un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La «main invisible» d’adam smith : pour en finir avec les idées reçues
  • La main invisible smith
  • Main invisible de smith
  • Adam smith : le principe de « la main invisible »
  • Main invisible
  • Main invisible
  • La main invisible
  • la main invisible

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !