Commentaire de l’arrêt du conseil d’etat du 12 décembre 2003, syndicat des commissaires et hauts fonctionnaires de police nationale.

Pages: 4 (904 mots) Publié le: 13 mars 2011
Commentaire de l’arrêt du Conseil d’Etat du 12 décembre 2003, Syndicat des commissaires et hauts fonctionnaires de police nationale.

Les Principes généraux du droit Les PGD sont des principes nonécrit : leur existence ne dépend pas étroitement d’un texte et ils peuvent exister en l’absence de texte. Il s’agit d’une catégorie de normes jurisprudentielles créent par le juge.
En l’espèce, lesyndicat des commissaires et hauts fonctionnaires de police nationale forme un pourvoie devant le Conseil d’Etat pour annuler pour excès de pouvoir la décision implicite par laquelle le ministère del’intérieur a rejeté leur demande tendant à la publication de l’arrêté du 16 septembre 1983 relatif aux conditions d’application aux personnels de la police nationale fixant les modalités de calcul desémoluments des personnels de l’Etat et des établissement publics de l’Etat à caractère administratif à l’étranger.
Le syndicat motive son pourvoie en considérant que, si les mesures de publicités ne sontpas susceptibles de recourt pour excès de pouvoir le refus de l’autorité administrative de publier un règlement fait grief dés lors qu’il a pour effet de priver les personnes régies pas ce texte dudroit de se prévaloir de ses dispositions.
La question posée au Conseil d’Etat est de nature procédurale à savoir : un acte administratif soufrant d’un défaut de publication a-t-il applicable ?
LeConseil d’Etat annule la décision implicite de refus de publication et fait injonction au ministre de l’intérieur, de la sécurité intérieur et des libertés locales de publier l’arrêté dans un délai detrois mois.
Le Conseil d’Etat motive sa décision en énonçant un principe général du droit selon lequel l’autorité administrative est tenue de publier dans un délai raisonnable au Journal Officiel dela République française les règlements qu’elle édicte. L’attitude dans cette affaire du ministère est très discutable aux vue des modifications qu’apporte l’arrêté au statut des agents (I) mais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de l'arrêt du 21 février 2003 conseil d'etat
  • Commentaire ce 12 décembre 2003
  • La théorie de l’acte de gouvernement et la restriction du principe de légalité
  • Commentaire l'arret 12 decembre 1984
  • L'arrêt du conseil d'état du 20 décembre 2000
  • Commentaire de l’arrêt du conseil d’etat du 2. novembre 2005
  • Commentaire de l'arrêt du conseil d'etat du 9 juillet 2010
  • Commentaire conseil d'état, 21 décembre 1990, c.n.a.f.c

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !