commentaire Dom Juan sur la 1ere tirade de Sganarelle

Pages: 6 (1339 mots) Publié le: 7 janvier 2015




Ce texte est la scène d’exposition de la pièce de théâtre Dom Juan de Molière. Molière, auteur de nombreuses pièces de théâtre au XVII° siècle, est classé parmi les plus connu des auteurs d’œuvre comiques. La comédie, dans Dom Juan va permettre une critique des mœurs, cette pièce est joué pour la première fois en 1665 et connaît un succès considérable jusqu’à ce qu’il soit secrètementinterdit par le roi pour cause d’hypocrisie et d’arithmétique. En effet, cette pièce, qui reprend un sujet à la mode déjà illustré par l’espagnol Tirso de Molina. Le héros de cette tragi-comédie Dom Juan est plutôt un représentant du mouvement baroque, de par son inconstance et ses tromperies, son jeu avec les apparences et sa capacité d’illusionner ceux qui l’entourent. Dès la première scène del’acte 1 on peut apercevoir une ouverture originale par une tirade faisant l’éloge du tabac, le tabac était appelé au XVIIe siècle « le dessert des enfers », donc le valet Sganarelle fait l’éloge d’une substance qui à l’époque était choquante. Cette première scène peut se lire comme une scène d’exposition. En effet, cette tirade est composée de deux mouvement qui commence en éveillant la curiosité dulecteur par un éloge du tabac qui annonce une tonalité comique, elle reprend la traditionnelle discussion entre personnages qui se doivent de présenter la situation et Sganarelle fait le portrait de son maître, Dom Juan, il présente le « héros ». Comment Molière réussi-t-il à provoquer le rire du spectateur mais aussi a faire passer un message dans une tirade d’un personnage de second rôle ?
Dansune première partie nous verrons un éloge paradoxal dans le premier mouvement de la scène d’exposition, puis en second temps, le comique dans l’annonce des personnages, mais aussi par son ton comique il fait passer une critique implicite de la religion que nous étudierons en dernier lieu.


La scène s’ouvre donc sur une tirade de Sganarelle, valet du héros, qui va faire l’éloge du tabac. Cetéloge place la scène dans un registre comique, et le valet lui-même est un personnage comique pour plusieurs raisons : il débute avec une référence à la philosophie antique, ce n’est pas possible car ce n’est pas un sujet digne de l’intérêt d’un philosophe, d’autant que le tabac n’y était pas consommé a cette époque. Il s’agit donc pour Sganarelle de se donner un air savant alors qu’il invente sesréférences et met en exergue son manque de culture par cet anachronisme. Il continue à prendre son air savant par son discours en prenant un ton professoral, avec par exemple, l’emploi d’un proverbe qu’il a lui-même inventé « qui vit sans tabac n’est pas digne de vivre » et en proposant un discours très construit ayant la forme d’un raisonnement, car il expose aux spectateurs de la pièce, sa thèse,ses arguments avant d’illustrer par un exemple. Or, la thèse est ridicule « il n’est rien d’égal au tabac », le tabac est donc un bien qui n’a d’égal que lui-même, les arguments « Non seulement il réjouit et purge les cerveaux humains, mais encore il instruit les âmes à le vertu, et l’on apprend avec lui à devenir honnête homme » repris par « tant il est vrai que le tabac inspire des sentimentsd’honneur et de vertu à tous ceux qui en prennent » il démontre par une figure de style de concession que le tabac a des vertu thérapeutique, euphorisant, il rajoute aussi que le tabac a des vertus didactique mais aussi peut faire devenir n’importe quelle protagoniste honnête homme qui était jadis l’idéal des modèles masculin . De même, il insiste dans son exposé philosophique sur les bienfaits morauxdu tabac, on le remarque par la présence du champ lexical de la morale « vertu », « honnête », « honneur », « vertu », ce qui provoque une incohérence dans le texte car la morale et le tabac sont deux choses bien opposées.
Cet éloge est un début de scène d’exposition surprenant néanmoins il introduit le registre comique et aiguise la curiosité du lecteur ou du spectateur.


Le choix...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur dom juan premiere tirade
  • Lecture analytique dom juan de molière, la tirade de sganarelle.
  • Commentaire de texte, dom juan : tirade d'un érudit
  • Commentaire composé: dom juan tirade de l'inconstance
  • Préparation et commentaire sur la tirade de l'inconstance, dom juan
  • Dom juan, acte i scène 1, tirade de sganarelle
  • Imaginez la réponse argumenté de sganarelle à la tirade de l'inconstance de dom juan
  • Sganarelle aime-t-il dom juan ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !