Commentaire du texte d'ovide sur l'âge d'or extrait des metamorphoses

1199 mots 5 pages
Introduction :
Le mythe de l'âge d'or a été inventé par le poète grec du VIIIème siècle avant Jésus Christ, Hésiode. Ce mythe d'un monde où hommes et dieux vivaient heureux est repris au Ier siècle avant Jésus-Christ par des poètes latins comme Ovide. Dans Les Métamorphoses, Ovide veut montrer l'évolution de l'univers, de sa création à l’époque d’Auguste. Les premiers vers du poème évoquent le chaos originel, puis le poète passe à la description des quatre âges de l'humanité. Le passage que nous étudions présente le premier âge, l'âge d'or, un âge imaginaire qui, dans une vision poétique idéalisant la vie rustique, apparaît aussi comme une critique du monde contemporain du poète.
Nous montrerons d’abord dans ce passage ce qu'est l'âge d'or pour Ovide, puis qu’il présente, en le décrivant en négatif, une critique du monde contemporain.

Ovide annonce d’abord le sujet qu’il va traiter dans cette partie du poème. Le premier hexamètre place en tête « aurea » (premier dactyle) et isole au centre du vers le mot « aetas », entre la coupe penthémimère et une virgule.

Nous allons voir d’abord quelles sont les caractéristiques de l’âge d’or, dans cet extrait.
C’est un monde juste : (vers 2 à 5) Ovide commence cette évocation par trois groupes de mots : « vindice nullo », « sponte sua », « sine lege » qui marquent le côté naturel et spontané de l’application de deux valeurs essentielles, citées après la césure : la loyauté et le droit : « fidem rectumque colebant » : « fidem » c'est ce qui régit les relations entre les hommes, « rectum », c'est ce qui est juste, bien. Il renforce ensuite l’idée exprimée en premier lieu : ces qualités sont innées, n'ont pas besoin de codes, de sanctions (vers 3 à 5). Il s'agit donc d'un droit naturel et spontané.
L'esprit de conquête et les guerres n'existent pas : (vers 6 à 12) Les vers 6 à 8 pourraient paraître étranges si l’on ne connaissait la répulsion traditionnelle des Romains pour la mer, répulsion renforcée par les

en relation

  • Pygmalion
    4867 mots | 20 pages
  • Le mythe de l'âge d'or par virgile
    2344 mots | 10 pages
  • Les aventures de télémaque
    8217 mots | 33 pages
  • Mythe
    47294 mots | 190 pages
  • Francais
    13350 mots | 54 pages
  • Les quatre objets d'études en littérature
    29781 mots | 120 pages
  • Livre Francais Terminal Ba pro
    97207 mots | 389 pages
  • pythagore
    11342 mots | 46 pages
  • Le roman et ces personnages
    11977 mots | 48 pages
  • Littérature
    52399 mots | 210 pages