Commentaire fin de partie de samuel beckett

Pages: 6 (1287 mots) Publié le: 25 septembre 2012
Introduction

Après le succès inattendu de En attendant Godot, Beckett prend sa carrière théâtrale au sérieux, à tel point qu’il lui faudra deux ans pour mener à bien sa seconde pièce en français : Fin de partie. Cette œuvre assoit définitivement sa réputation de dramaturge et consacre son statut d’auteur austère et exigeant. C’est oublier un peu vite, peut-être, l’intérêt de Beckett pourl’univers des clowns : le dramaturge n’a ainsi jamais caché son admiration pour l’acteur burlesque Buster Keaton, "l’homme qui ne rit jamais", qu’il fit d’ailleurs figurer au générique d’un film expérimental de 17 minutes intitulé... Film !.

On voudrait montrer ici qu’en dépit d’un climat a priori austère et sombre, cette exposition possède malgré tout une vraie force comique, sensible à la fois dansle rythme de la scène et dans son contenu.

Un climat digne d’une tragédie

Ce qui frappe d’emblée, c’est à la fois le caractère dépouillé du passage et sa tonalité extrêmement sombre.

Un texte dépouillé
Dépouillement du texte et sobriété du décor s’unissent ici pour créer une véritable atmosphère de tragédie.

Sobriété du décor
D’emblée, l’auteur multiplie les connotations péjoratives: l’éclairage est "grisâtre", les fenêtres sont "petites", "haut perchées" et occultées par des "rideaux fermés".

Les accessoires sont peu nombreux : dans un décor nu figurent "un tableau retourné", "deux poubelles", "un fauteuil à roulettes", sans compter l’escabeau que Clov se met en devoir de transporter d’une fenêtre à l’autre. Si insolites soient-ils, ces accessoires doivent, dans l’espritdu spectateur, avoir une utilité dramatique [1] : notre curiosité, du coup, s’en trouve aiguisée...

Sobriété de l’expression
Le laconisme des didascalies est chose normale au théâtre. Néanmoins, il se met ici au diapason de l’économie de moyens générale. On relèvera plusieurs caractéristiques : l’utilisation du présent tout d’abord, puisque l’action s’inscrit dans la durée de lareprésentation : "Il tourne la tête, regarde la fenêtre à droite." ; le recours fréquent aux phrases averbales ensuite : ""Teint très rouge", Rire bref" ; le choix de phrases simples ou d’indépendantes juxtaposées enfin : la page 12 en présente un exemple éloquent.

Une tonalité sombre
Lieux lugubres, personnages murés dans leur handicap, propos désespérés : tout concourt à faire de cette scène un tableauparticulièrement sombre.

lieux
On ne reviendra pas sur l’éclairage "grisâtre". On relèvera cependant les éléments qui font de ce lieu un véritable taudis : de "vieux draps", des "poubelles", "un grand mouchoir taché de sang". Certains metteurs en scène, tel Alain Timar, insistent fortement sur cet aspect.

personnages
Les protagonistes de cette pièce sont des épaves : Clov a "une démarcheraide et vacillante" ; Hamm est assis dans un "fauteuil à roulettes". Encore ne sait-on pas que se cachent dans les poubelles les parents de Hamm, cul-de-jatte relégués par le fils ingrat dans ces conteneurs immondes. On sait par ailleurs qu’il s’agit là chez Beckett d’un processus d’immobilisation des personnages qui tend à s’accentuer de pièce en pièce.

propos
Les premières paroles de Clov sontdéroutantes. C’est bien sûr une provocation beckettienne que de débuter une pièce par les mots "C’est fini", mais il y a autre chose. Ici s’esquissent le caractère de Clov et les rapports qui l’unissent à son compagnon d’infortune.

Le pessimisme de Clov
En dépit d’une amorce tonitruante, le propos perd en assurance dès la première phrase, puisqu’on passe d’une affirmation catégorique "Fini" àun doute prononcé : "Ca va peut-être finir." Malgré une révolte dont on ignore véritablement ce qu’elle recouvre, à cause notamment du sujet impersonnel ("On ne peut plus me punir"), un pessimisme quasi philosophique imprègne le court et laborieux monologue. Ainsi, la référence aux "grains qui s’ajoutent aux grains" fait référence au philosophe Eubulide de Milet, et plus particulièrement au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fin de partie samuel beckett
  • Samuel becket : fin de partie
  • Fin de partie de samuel beckett
  • Samuel beckett fin de partie
  • Fin de partie- samuel beckett
  • Fin de partie de samuel beckett
  • Fin de partie samuel beckett
  • Le temps dans fin de partie, samuel beckett

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !