Commentaire le joujou du pauvre

1448 mots 6 pages
COMMENTAIRE
LE JOUJOU DU PAUVRE de Charles Baudelaire e A partir du XIX siècle, le vers mesuré et la rime ne constituent plus des critères essentiels de l’écriture poétique. Ainsi, nombre de poètes se libèrent des contraintes formelles de la poésie traditionnelle et composent des poèmes en prose. C’est le cas de Baudelaire qui s’initie à cette nouvelle forme poétique en écrivant Le Spleen de Paris, publié en 1869 après sa mort. C’est de ce recueil qu’est extrait le poème en prose intitulé « Le Joujou du pauvre ». Ce texte se présente dans sa deuxième partie comme une narration : le poète fait le récit d’une scène triviale qu’il a peut-être vue à Paris, il évoque la rencontre de deux enfants qui s’émerveillent à la vue d’un « rat vivant ». Nous verrons d’abord comment sont mis en place deux mondes antithétiques ; socialement et physiquement, tout oppose les deux jeunes acteurs de ce récit. Ensuite nous montrerons que le regard du poète, dégagé des préjugés du regard social, réduit systématiquement ces oppositions et propose une leçon au lecteur. Il est aisé de noter que l’enfant riche et l’enfant pauvre, placés face à face, incarnent deux vies et deux mondes parfaitement antithétiques. L’antithèse est d’ailleurs soulignée par le poète, lorsqu’il évoque « ces barreaux symboliques séparant deux mondes » (l. 22-23). Le texte fait jouer point par point l’opposition. Le contraste est visible à travers les lieux, l’aspect physique des enfants et les joujoux. Si nous étudions tout d’abord les lieux de vie des deux enfants, deux oppositions sont visibles. La première concerne la nature : voici d’un côté l’existence protégée par la grille « d’un vaste jardin » (l. 1) entretenu, de l’autre, une vie sans doute livrée aux hasards de l’errance. Si le jeune garçon se tient « entre les chardons et les orties » (l. 15-16) du fossé, des mauvaises herbes, n’est-ce pas que le poète a voulu symboliser sa vie marginale et ingrate ? Une deuxième opposition, celle des couleurs

en relation

  • Commentaire le joujou du pauvre
    2046 mots | 9 pages
  • Commentaire le joujou du pauvre
    1004 mots | 5 pages
  • commentaire sur le joujou du pauvre
    1194 mots | 5 pages
  • Commentaire "le joujou du pauvre"
    956 mots | 4 pages
  • Le joujou du pauvre méthodo commentaire
    2068 mots | 9 pages
  • Le joujou du pauvre Commentaire
    616 mots | 3 pages
  • Commentaire Le joujou du pauvre
    795 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte , le joujou du pauvre
    949 mots | 4 pages
  • Le joujou du pauvre commentaire littéraire
    6318 mots | 26 pages
  • Commentaire composer du joujou du pauvre de baudelaire
    965 mots | 4 pages