Commentaire sur la controverse de valladolid chapitre 6

Pages: 5 (1138 mots) Publié le: 25 novembre 2012
Jean-Claude Carrière, né le 17 Septembre 1931 en France, est un auteur polymorphe. En effet, il est aussi scénariste, parolier, metteur en scène et également acteur. Son premier roman, intitulé Lézard, parut en 1957. Il travaillera avec de grands réalisateurs comme Milos Forman ou Volker Schlönndorf avec qui il réalisera Le Tambour. Il demeura aussi à l’origine de la sortie de Urzham en 2007 quiserra présenté au festival de Cannes.
Quelques années auparavant, en 1992, Jean-Claude Carrière écrivit La Controverse de Valladolid. Ce roman raconte une controverse qui eut lieu en 1550 entre Bartolomé de Las Casas, un moine dominicain, et Ginès de Sepùlveda, grand philosophe, autour de la question de savoir si les hommes sont comme les Occidentaux. Celle-ci a lieu sous l’autorité du légat dupape qui prendra la décision de déclarer les Indiens égaux aux Occidentaux et de proposer l’esclavage des Africains à leur place.
L’extrait que nous allons étudier se situe au chapitre 6 de la page 85 « tout les peuples » à la page 88 « aveugle lui-même ». Nous verrons comment Sepùlveda construit son argumentation. Pour cela, il décrit le peuple indien qui est maudit de Dieu puis le docteurd’université se sert des procédés pour convaincre.
Cet extrait présente l’importance de la religion à cette époque. En effet, Sepùlveda va employé le lexique de la religion. Il répète plusieurs fois le mot « Christ », deux fois « apôtres » et cinq fois « Dieu ». L’auteur appuie aussi sur les expressions comme « Evangile », « chrétiens » mais notamment sur l’énumération : « Notre Seigneur, de laRédemption, de la croix ». Cette figure de stylé symbolise la puissance du Dieu et grâce à cela le philosophe touche le légat puisqu’il reconnait Dieu.
Contrairement à cela, Sepùlveda évoque, chez les indiens, une certaine absence de Dieu en utilisant la répétition du mot « jamais ». L’homme réfute donc l’argument de son adversaire, « Las Casas devient pâle ». Les Indiens sont accusésd’ignorer la religion comme le montre la phrase « n’a jamais entendu parler de Notre Seigneur ».
Ensuite, la comparaison « les idolâtres mouraient comme des bêtes » prouve que les Indigènes sont comparés à des animaux. Sepùlveda n’appelle jamais les étrangers normalement, il les surnomme toujours avec des noms assez péjoratifs comme « créatures », qu’il répète deux fois, « les Indigènes »,« sauvages ». On remarque, aussi une présence de la négation qui rapproche Dieu et les Indiens ? On peut relever les phrases « jamais la parole du Christ n’a été portée sur ces terres »,
« il ne s’agit pas de créatures reconnues par Dieu ».
Le philosophe fait également une référence implicite à la Bible en faisant appel aux 7 plaies d’Egypte. Il lie donc cette épopée aux fléaux différents, que viventles Indigènes, qui sont la maladie, la défaite, la soumission, l’esclavage. De plus, il met l’accent sur le suicide qui, dans la communauté chrétienne, est interdit. Tout cela prouve que les étrangers sont bien maudits de Dieu. On peut apercevoir le lexique de la punition introduit par les métaphores puissantes « pliés par la main de Dieu », « jetés dans l’enfer » et l’expression « punitiondivine ».
La métaphore qui oppose l’ombre et la lumière est particulièrement poignante puisqu’ici, l’adversaire de Las Casas, montre, en fait la différence entre les indiens et la divinité. La lumière, comme les citations « preuve lumineuse », « lumière divine » représentent Dieu et l’ombre, « aveugle », les étrangers maudits.
Sepùlveda met ensuite Las Casas en tord. A l’aide du lexique du mensonge,du faux, avec les mots « mentir » répété deux fois, « falsifier », « fausses croix », « faire croire » et de l’aveuglement « élever vos yeux », « aveugle lui-même » accuse le dominicain qui n’a aucun secours de dieu.
La lecture de l’extrait permet de s’apercevoir que Sepùlveda s’agite, il se met en colère comme le prouve la ponctuation expressive. Sa gestuelle entre également en compte...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Resume Par Chapitre La Controverse De Valladolid
  • Plan commentaire controverse de valladolid
  • "La controverse de valladolid", chapitre 7
  • Commentaire composé
  • Commentaire sur La Controverse de Valladolid
  • Commentaire composé "la controverse de valladolid
  • Commentaire controverse de valladolid
  • Commentaire de texte sur la controverse de valladolid

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !