Commentaire d'un texte de bergson

1050 mots 5 pages
L’âme et le corps sont souvent liés entre eux. Selon Bergson il y a une solidarité entre l’âme et le corps, mais rien de plus. Dans L’âme et le corps – Energie spirituelle, nous pouvons voir que Bergson pose le problème de la différence entre activité cérébrale et activité mentale. Est-il possible de connaitre les pensées dans un cerveau en action comme nous pouvons connaitre un taux de FSH dans le sang d’une femme lors de ces menstruations? Suffit-il de connaitre totalement le cerveau afin de savoir ce qui se passe dans la conscience dans personnes, pour connaitre leurs pensées à chaque instant ? Nous étudierons ces questions a travers trois parties : dans un premier temps la restriction de connaissances vis-à-vis des pensées (lignes 1 à 8), puis le cerveau vu comme une pièce de théâtre muette (lignes 9 à 19), et enfin le jeu entre actions et états d’âme à sens unique (lignes 20 à 25).

Le corps et l’esprit sont constamment mis en parallèle ; le corps est directement lié à l’esprit. Un événement corporel à pour effet un événement mental (se faire piquer par une guêpe implique qu’on ressent une douleur) et inversement : un événement mental peut entrainer un événement corporel (penser qu’on a faim nous fait manger). Ici le cerveau prend le rôle du corps. Cependant notre capacité de vision des pensées est restreinte. Certes, nous pouvons aujourd’hui grâce à l'imagerie médicale observer les zones du cerveau activées par tel ou tel action de l’esprit, de la vision, d’une action, etc. mais nous ne pouvons connaitre les pensées dans leur intégrité. Tout ce que nous pouvons en connaitre, c’est leur localisation (souvenirs, mémoire) et l’influence qu’elles ont sur le corps. Le corps est un simple centre d’action qui ne fait que recevoir et transmettre des mouvements, mais nous ne pouvons connaitre plus, même avec une connaissance parfaite du cerveau. « Le reste lui échapperait »l.8. Les pensées ne sont pas une fluide, ce n’est pas quelque

en relation

  • Commentaire d'un texte de bergson (bac stg 2011 philo)
    1516 mots | 7 pages
  • Commentaire d'un extrait du texte "julie ou la nouvelle héloïse" d'henri bergson
    2116 mots | 9 pages
  • Bergson
    25570 mots | 103 pages
  • Bergson
    1497 mots | 6 pages
  • Commentaire de texte bergson l energie spirituelle
    3090 mots | 13 pages
  • Bergson, "l'énergie spirituelle".
    998 mots | 4 pages
  • Bergson
    2493 mots | 10 pages
  • Bergson.
    955 mots | 4 pages
  • Explication de texte - le langage impersonnel
    1383 mots | 6 pages
  • Bergson rire
    251 mots | 2 pages