commentaire

Pages: 8 (1933 mots) Publié le: 16 mai 2014
2ème semestre, Année universitaire 2013/2014
LFMAN/Littérature d’Afrique Noire, Groupes 9/10/11/12
Commentaire de l’extrait de Batouala de René Maran:
En 1921, René Maran publie son Batouala qui obtient le prix Goncourt et le rendit célèbre en raison du prix remporté certes, mais surtout à cause de la préface dont il fit précéder le roman.
Vu le critique contre la réalité coloniale destinéaux esprits intellectuels européens, celle-ci est considérée comme un appel angoissé à l’humanisme occidental et à ses frères de France afin de réfréner et de punir "les mauvais administrateurs qui trahissent la patrie".
L’auteur a écrit son roman pendant son séjour en Oubangui-Chari, séjour qui lui donna l’occasion d’observer de près les réalités sociales traditionnelles de la région, ainsi quela manifestation effective du colonialisme. On peut dire que ce roman est né du profond sentiment de malaise que ressentit son auteur se voyant alors dans la pénible situation de complice noir de par son métier ; statut de fonctionnaire dans l’administration coloniale, complice d’une politique menée par des blancs et qui ravalait ses congénères au niveau des sous-hommes.
Dans pratiquement tout leroman, l’auteur récuse cette théorie négationniste, en construisant au sein de son récit une description minutieuse de la réalité africaine, ne lésinant sur aucun détail. Il racontera la vie traditionnelle de la tribu, expliquant par là-même l’harmonie qui y régnait, contrairement aux pensées esclavagistes et colonialistes.
La vie du village constitue le premier plan du récit, établissant ainsil’affirmation d’une autre culture différente de celle des blancs. Culture qui apparait à travers le portrait du personnage principal "Batouala" et sa principale  activité: la chasse. Sa force, sa ténacité, sa bravoure et son courage d’habile chasseur et de vaillant guerrier constituent les principaux traits caractéristiques de sa personnalité de grand chef des tribus Banda. Sa polygamie et saréputation de héros font de lui un vainqueur mythique, un vrai et authentique nègre et tous les griots de la région vantaient ses exploits, chantaient ses qualités et propageaient son exemplarité, autrement dit, faisaient de lui une légende. Ce qui apparait évidement dans le premier paragraphe de l’extrait à l’étude.
Cependant, son portrait contraste particulièrement avec celui du blanc : il est celuiqui rechigne à travailler et qui passe son temps à écumer de l’alcool. D’ailleurs, à travers la question « Qu’étaient-ils dons venus chercher, si loin de chez eux, en pays noir ? », l’écrivain pose directement le fondement même de l’entreprise coloniale, qui de façon implicite, n’est qu’un processus d’aliénation et d’assujettissement.
Par ailleurs, l’auteur tente dans son récit écrit en françaisde traduire son identité africaine à travers des mots puisés de sa culture originale : « Ipeu, grand moukoundji, villages m’bis, dakouas et lambassis, les sons des balafons et des koundés, des tam-tam et des li’nghas », ces références donnent de la force à sa description du fait de leur ancrage traditionnel. Il nous semble que pour René Maran, il s’agit d’un souci perpétuel, celui du désir deconférer une couleur particulière à l’épopée de Batouala, de prouver le statut indéniable de son africanité, et surtout, la fierté d’appartenir au continent noir.
Pour conclure, Batouala de René Maran a été l’œuvre par laquelle le public européen a découvert un autre aspect de l’Afrique, ce qui a encouragé et ouvert la voie à d’autres poètes africains pour qu’ils puissent exprimer leur mal-être etleurs aspirations à un traitement meilleur, ce qui a donné naissance, par la suite, au mouvement de revendications identitaires appelé La Négritude.
LFMAN /La négritude
Avant de définir ce qu’est la négritude, nous allons étudier, d’abord, quelques extraits de « Orphée noir », qui est le titre que Jean Paul Sartre, figure intellectuelle majeure du XXème siècle, consacre à l'Anthologie de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !