Compo Histoire

1215 mots 5 pages
En 1945, à la fin de la deuxième guerre mondiale, l'Allemagne et Berlin ont été découpées en quatre zones d'occupation placées sous l'autorité des puissances victorieuses du conflit, qui n'ont pas signé la paix avec l'Allemagne : États-Unis, Royaume-Uni, URSS, France. Le pays est ainsi le symbole de la bipolarisation de l'Europe et du Monde pendant la guerre froide Très vite, Berlin devient un enjeu de l’affrontement entre les deux Grands ( Etats-Unis et URSS). Nous allons nous demander dans quelle mesure Berlin devient une zone de contact entre les superpuissances américaines et soviétiques et comment reflète t-elle leur affrontement. Nous verrons tout d'abord que Berlin constitue réellement une zone de tension de l'après guerre et de la guerre froide, puis nous verrons qu'elle est le symbole de la confrontation Est/ Ouest de l'Allemagne, et nous terminerons enfin par voir la chute du mur de Berlin « dernier clou dans le cercueil de la guerre froide »

En effet, Berlin se révèle être la première zone de tension de l'après guerre et de la guerre froide. l'Allemagne constitue une réelle zone de contact entre la zone d'influence américaine et la zone d'influence soviétique, un point d'appui stratégique pour les États Unis, et également pour l'URSS, Berlin étant encerclée par l'occupation soviétique.
Tout d'abord, nous pouvons voire Berlin comme une zone tampon, c'est à dire une zone démilitarisée entre les deux Grands. La grande offensive des Alliés contre l'Allemagne est lancée en avril 1945, Berlin est prise par l'armée rouge, la ville est détruite à 40%
Le 17 juillet 1945 s'ouvre à Potsdam une conférence destinée à régler le sort de l'Allemagne vaincue. L'URSS, Le Royaume Uni et les États Unis se mettent d'accord sur le démantèlement du Troisième Reich et la séparation entre l'Allemagne et l'Autriche est exigée, chacun de ces deux territoires doit être divisé en quatre zones d'occupation.
L'Allemagne devient vraiment le révélateur de la guerre froide en

en relation

  • st2s
    1618 mots | 7 pages
  • conrad shumann
    489 mots | 2 pages
  • Berlin symbole de la guerre froide
    328 mots | 2 pages
  • Medée
    706 mots | 3 pages
  • La guerre froide.
    319 mots | 2 pages
  • Erasme de Rotterdam
    278 mots | 2 pages
  • Le rire
    664 mots | 3 pages
  • Compo histoire
    286 mots | 2 pages
  • Compo histoire
    987 mots | 4 pages
  • Compo histoire
    839 mots | 4 pages
  • Compo histoire
    639 mots | 3 pages
  • Compo Histoire
    1486 mots | 6 pages
  • Fiche Revision HIST BERLIN
    1170 mots | 5 pages
  • Berlin
    2283 mots | 10 pages
  • Pour ou contre les barrages?
    1393 mots | 6 pages