Compréhension générale Hume Kant et Utilitarisme

Pages: 8 (1757 mots) Publié le: 24 octobre 2015
Monica Dumitrescu
Examen maison (reprise) 10%: Compréhension générale Hume, Kant et l’utilitarisme
Présenté à :
Marie-Ange Cossette-Trudel
Éthique et politique
PHI-G03
Collège Jean-de-Brébeuf
Département de Philosophie
Remis le 19 octobre 2015
Bloc théorique #1 : Hume l’éthique du sentiment et des vertus

1. Selon Hume la morale ne peut se fonder que sur des sentiments et non sur la raisonparce que les sentiments constituent les meilleures sources de motivation morale. En effet, Hume dit que ce sont nos sentiments qui nous poussent à agir moralement; la raison nous permet de contrôler nos sentiments, mais reste que c’est les sentiments qui guident nos actions, qui nous stimulent, qui nous motivent.

2. L’éthique de Hume est essentiellement une éthique des vertus puisqu’elle accordebeaucoup d’importance au caractère d’une personne. En effet, pour lui le jugement moral met plus l’accent sur la personne en elle-même et non sur ces actions. Ainsi la question qu’on se pose selon cette éthique est « Quelle sorte de personne devrais-je être? », et selon le caractère donc les vertus d’une personne nous pouvons ou non lui faire confiance. Le rôle des sentiments dans cette approcheest d’avoir la capacité de ressentir les sentiments appropriés face à une situation ce qui se montre difficile d’une personne a l’autre puisque chez certaines situations peuvent susciter des sentiments différents selon la personne.

3. Hume assigne a l’empathie un rôle naturel qui est important a l’émergence des sentiments moraux. En effet, il existe selon Hume une tendance naturelle à éprouver del’empathie/sympathie pour les gens qui nous entoure. Lorsqu’une personne pleure, nous avons une envie mentalement d’aller la réconforter, nous ressentons ce que la personne ressent. Nous sommes touchées par le mal qu’une personne vit et inversement nous sommes touchés par le bonheur d’une personne (mais pas tous de la même façon).

4. Les principales critiques que l’on adresse à l’éthique desvertus sont :
Elle ne nous aide pas à choisir la bonne action à faire dans une certaine situation puisque tout est relatif au caractère de la personne.
Le moral et le non-moral ne sont pas clairs dans l’éthique des vertus (nous ne pouvons pas résoudre tous nos problèmes en nous basant uniquement sur nos vertus).
La justice une vertu artificielle ne devrait pas être associé à un trait de caractèrepuisque les règles de la justice devraient être respecté/appliqué de manière stricte et non être décidé selon une personne plus ou moins vertueuse.





Bloc théorique #2 : Kant et l’approche déontologique

1. Kant dit que l’essence de la morale est la bonne volonté, car celle-ci ne se base pas sur le désir ou l’intérêt d’une personne, mais plutôt sur le devoir d’une personne. Par exemple : siquelqu’un trouve un appareil photo dans une salle de classe son devoir est de le donner à la direction pour que la personne qui la perdu puisse le retrouver. Mais cette personne peut aussi décider de le garder par pur désir (motif égoïste). Par contre sil le rend celui-ci aura alors fait pleuve de bonne volonté (donc, faire son devoir moral et mettre de cote sont intérêt personnel).

2. Aux yeux deKant les sentiments ne sont pas un bon guide moral parce que celle-ci est relative à chaque personne et au moment où l’on doit prendre une décision. De plus, les sentiments sont souvent égoïstes; nous pensons souvent juste à notre bien, notre intérêt personnel et pas à celui des autres. Ainsi selon Kant, nous ne devons pas mélanger morale et sentiment; nous avons passé par-dessus nos besoins,sentiments, égoïsme et désirs pour être moral; nous devons agir par devoir et par bonne volonté.

3. Le principe d’universalisation est : «Agis seulement d'après la maxime grâce à laquelle tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle»-Emmanuel Kant. Ce principe signifie que je dois agir par devoir, donc me conformer à des impératifs catégoriques, donc suivre des lois morales. Ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La moralité de kant et hume
  • Cours général sur kant
  • Analyser une situation selon kant hume et l'utilitariste
  • Utilitarisme
  • Utilitarisme
  • Utilitarism
  • Utilitarisme
  • Soi hume

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !