consommation revneu

1341 mots 6 pages
La comptabilité nationale enregistre l’ensemble des opérations réalisées par les secteurs institutionnels, c’est-à-dire, les sociétés financières et non financières, les administrations publiques et privées, le reste du monde et les ménages
Les ménages ont comme ressources principales leurs revenus.

Les revenus des ménages sont liés au revenu de leur activité : Les salariés perçoivent un salaire, les agriculteurs, commerçants et artisans des revenus non-salariés (honoraire pour les professions libérales). Ces revenus sont aussi liés au revenu du capital c'est-à-dire les revenus du patrimoine. Quant aux revenus secondaires eux sont issus de la redistribution qui influe sur le revenu disponible des ménages donc sur leur consommation. (Revenus supplémentaires qui améliorent la consommation, la sécurité et les conditions de vie).
La fonction principale, à côté de la production, est la consommation.
Consommer c’est utiliser des biens matériels et immatériels pour en retirer une utilité mais c’est aussi satisfaire ses besoins en utilisant des biens et services grâce au revenu. On distingue différents types de consommation : la consommation individuelle ou collective, marchande ou non marchande et la consommation de biens durables, non durables ou semi durables.

Pb : Quels sont les déterminants de la consommation ?

Nous étudierons dans un premier temps la consommation selon le revenu puis dans un second temps la consommation selon le revenu et d’autres facteurs (économiques et non économiques) et enfin la consommation selon d’autres facteurs.

I. La consommation dépend du revenu
A) théories : Keynes et Friedman

Selon Keynes, la consommation est fonction croissante du revenu (C=f(R)). Donc dérivée croissante donc positive. Le revenu (R) augmente alors la conso (C) augmente mais moins que proportionnellement (C=Co+c.R)
Propension marginale à consommer (c). Elle est comprise entre 0 et 1, plus elle est proche de 1, plus le consommateur va consacrer de

en relation

  • L'inflation
    868 mots | 4 pages
  • Que reste t-il des classes sociales aujourd'hui en france ?
    1128 mots | 5 pages