constantinople

1052 mots 5 pages
La capitale de l’Empire byzantin

Les débuts de l’Empire byzantin

Au début de l’Empire byzantin, les villes fonctionnaient exactement comme dans l’Empire romain. La situation changea quelque peu avec la montée de plus en plus forte du christianisme. La religion prit d’ailleurs une place de plus en plus importante dans l’Empire byzantin. Par exemple, la monnaie n’était plus frappée avec les symboles impériaux, mais plutôt avec des symboles chrétiens : visage du Christ, visage de la Vierge, croix, etc.

Organisation politique, économique et sociale

L’empereur gouvernait selon les principes de la foi chrétienne. Il se considérait même comme un représentant de Dieu sur terre auquel on devait respect et obéissance. D’un autre côté, plusieurs empereurs ont perdu leur pouvoir sous prétexte qu’ils ne respectaient pas suffisamment les dogmes et les valeurs du christianisme. Économiquement, le jeune Empire byzantin était très stable, comme en témoignait sa monnaie dont la valeur n’a pas diminué avant le 11e siècle. Cette économie prospère s’appuyait sur les échanges, le commerce du blé, le commerce de la soie, etc.

L'Empire byzantin au 5e siècle (cliquer pour agrandir)

Au même moment, la société connaissait un essor démographique. La croissance était constante pendant tout le 4e et le 5e siècles. Par contre, cette augmentation a été freinée au 6e siècle en raison de nombreuses catastrophes naturelles et de l’invasion des Perses.

Vie intellectuelle

La vie intellectuelle était importante : la culture grecque était conservée et valorisée. D’ailleurs, les Byzantins avaient entrepris de réunir le plus d’oeuvres littéaires et philosophiques grecques qu’il était possible d'en retrouver. Ils ont d’ailleurs fondé une immense bibliothèque à Byzance. Ce lieu de culture assurait la survie des valeurs, des connaissances et des textes grecs. L’empire comptait également plusieurs grandes écoles, dont quelques-unes étaient spécialisées dans certains domaines.

en relation

  • Constantinople
    458 mots | 2 pages
  • Constantinople
    854 mots | 4 pages
  • Constantinople
    280 mots | 2 pages
  • Constantinople
    322 mots | 2 pages
  • Constantinople
    1974 mots | 8 pages
  • Constantinople
    1218 mots | 5 pages
  • constantinople
    2220 mots | 9 pages
  • Constantinople
    736 mots | 3 pages
  • Constantinople
    553 mots | 3 pages
  • Constantinople
    381 mots | 2 pages