Convergence et subduction

1316 mots 6 pages
Convergence et subduction
Intro :
La lithosphère est une couche superficielle, rigide, peu déformable qui comprend la croûte et une partie du manteau supérieur (70 à 100 Km) découpée en plaques dont les limites horizontales sont des marges actives (séismes, volcans) et sont matérialisés par les dorsales océaniques, des zones de subduction, des zones de collisions et des zones de coulissage. Ces mouvements de surface traduisent des mouvements internes du manteau : les courants de convection.

Constat :
La lithosphère océanique s’est créée au niveau des dorsales (accrétion). Ce qui aboutit à l’expérience des fonts d’océans. Or la surface du globe ne varie pas et l’âge des plus anciens fonts d’océaniques n’excédent pas 180 Ma. On en déduit donc qu’en certains endroits du globe, la lithosphère océanique disparaît (subduction). Pb 1 : Quelles sont les caractéristiques des zones de subduction et quelles en sont les conséquences ? Pb 2 : Quels sont les propriétés de la lithosphère océanique qui explique sa plongée ? Pb 3 : Quelles sont les caractéristiques de ses roches magmatiques et quelle en est l’origine ? Où se met en place le magma et dans quelles conditions ?

I)

Les zones de subduction, des marges actives identifiables par des marqueurs morphologiques et géologiques.

Elles sont localisées au niveau de la frontière entre certaines plaques convergentes, la subduction peut se réaliser entre deux plaques océaniques ou entre une plaque océanique et une plaque continentale.

1) Des marqueurs topographiques
Le relief de ces frontières est marqué par le relief négatif majeur (fosse océanique + 10 000m de profondeur), des reliefs positifs (îles, arc insulaire pour oc/oc et chaînes de montagne + prismes sédimentaires + parfois des bassins d’arrière arc pour oc/cont.)

2) Des marqueurs géologiques • Marqueurs tectoniques et magmatiques :
Les foyers des séismes sont localisés près des fosses océaniques selon une zone peu épaisse et plane appelé « plan de

en relation

  • Convergence et subduction
    1600 mots | 7 pages
  • Chapitre i: convergence lithosphérique et subduction
    892 mots | 4 pages
  • La convergence chapite 1
    1356 mots | 6 pages
  • Convergence
    911 mots | 4 pages
  • Qui suis je ? admet -elle
    1139 mots | 5 pages
  • Zone de subduction
    924 mots | 4 pages
  • Cours svt
    1518 mots | 7 pages
  • La convergence lithospérique
    1437 mots | 6 pages
  • Correction svt subduction
    1428 mots | 6 pages
  • Bergson
    1281 mots | 6 pages