Convergence et subduction

1600 mots 7 pages
CONVERGENCE ET SUBDUCTION

Les acquis de 1°S, dossier de Briançon
Au niveau des dorsales, se forme de la lithosphère océanique, par divergence et remontée du magma. Le volume de la Terre étant constant, cet accroissement de lithosphère dans les zones de divergence doit être compensé par la disparition d’une surface équivalente de lithosphère dans la zone de convergence. La convergence a pour conséquence une disparition de lithosphère océanique par subduction et une formation de reliefs par collision.

I La convergence se traduit par la disparition de la lithosphère océanique dans le manteau, ou subduction
La lithosphère océanique s ‘enfonce (plaque plongeante) sous la marge active d’une plaque chevauchante comprenant une croûte continentale ou une croûte océanique sur du manteau supérieur. 1° Les marqueurs de la subduction TP1
- des marqueurs morphologiques ,un relief particulier : le plongement de la lithosphère océanique détermine 2 anomalies au même endroit:l’une négative avec la présence d’une fosse océanique ou d’un bassin arrière-arc (Japon), l’autre positive avec une importante chaîne de montagne (ex : Andes) ou un arc insulaire (Antilles, Japon)

- des marqueurs géophysiques : • Une forte activité sismique : la répartition des foyers des séismes selon un plan incliné dit de Wadati-Benioff. C’est essentiellement le long de la plaque plongeante que se produisent les séismes. Les foyers deviennent de plus en plus profonds lorsqu’on s’éloigne de la fosse, en parcourant la plaque chevauchante. • Une répartition particulière des flux de chaleur (c p.191) le flux thermique faible au niveau de la fosse, à l’aplomb du plongement de matériel froid en profondeur et un flux thermique élevé lié au magmatisme
D’où la distribution géométrique des séismes matérialise le plongement d’une portion rigide de lithosphère froide à l’intérieur du manteau plus chaud et plus ductile (n°4A p.205) • Un volcanisme de type explosif : volcans alignés, parallèles à la

en relation

  • Convergence et subduction
    1316 mots | 6 pages
  • Chapitre i: convergence lithosphérique et subduction
    892 mots | 4 pages
  • La convergence chapite 1
    1356 mots | 6 pages
  • Convergence
    911 mots | 4 pages
  • Qui suis je ? admet -elle
    1139 mots | 5 pages
  • Zone de subduction
    924 mots | 4 pages
  • Cours svt
    1518 mots | 7 pages
  • La convergence lithospérique
    1437 mots | 6 pages
  • Correction svt subduction
    1428 mots | 6 pages
  • Bergson
    1281 mots | 6 pages