Corpus, Français

Pages: 6 (1343 mots) Publié le: 27 avril 2014
 Français

1- Ces quatre extraits de respectivement, L’Éducation sentimentale de Flaubert publié en 1869, L’Assommoir de Zola publié en 1877, Voyage au bout de la nuit de Céline publié en 1932 ainsi que Désert de Jean-marie Gustave Le Clézio publié en 1980 ne mettent pas en avant les mêmes caractéristiques de la ville. En effet à la différence de la description de laville faite dans Voyage au bout de la nuit qui est plutôt positive, celle des trois autres textes est négative. Nous pouvons remarquer que afin de décrire la Ville, Celine utilise un lexique à caractère mélioratif, en effet l'utilisation d'expansions du nom tel que ''éclairée'' ou encore ''précieux'' met en avant la richesse de la ville qu'il qualifie d'ailleurs de ''quartier pour l'or'', il metaussi en avant l'aspect gigantesque de celui-ci, il s'y sent perdu ''comme si j'avais su où j'allais''. Nous observons que en Contraste avec Céline, la description de la ville dans les autres textes met plutôt en avant les caractéristiques négatives de celle-ci, en effet le lexique utilisé est majoritairement péjoratif, des adjectifs tel que ''jaunâtre'', ''humide'' ainsi que ''pourris'' sontutilisés pour décrire les différents éléments et mettre en avant la saleté citadine. L'aspect bruyant et étouffant de celle-ci est notamment mis en avant par le rythme ternaire progressif ''Les boutiques défilaient, la foule augmentait, le bruit devenait plus fort'' ainsi que le lexique carcérale utilisé tel que ''barreaux''. Les allusions à un univers où on est emprisonné par des phrases tel que''cette muraille grise et interminable entourait la ville d'une bande désert'' y contribuent aussi . Son aspect menaçant est aussi mis en avant par l'utilisation d'expansion du nom tel que ''sombre'', ''grise'' ou encore ''grognant'' et aussi par la forte présence de la mort qui est notamment traduit par l'utilisation de comparaisons et de personnifications tel que '' c'est comme une haleine de mortqui souffle le long des rues'' ainsi que ''il y a un froid de mort'' ou encore ''c'était comme un tombeau'' et aussi par la métaphore in absentia de la noyade ''s'étourdissant à voir couler […] le flot ininterrompu d'hommes'', ''une foule que de brusques arrêts étalaient en mares sur la chassée'' en somme dans la description de la ville se trouve plusieurs allusions à la mort qui servent àaccentuer son aspect menaçant.
Cependant, Alors que Flaubert, Céline et Zola mettent en valeur l'agitation ainsi que le bruit qui règne en ville à l'aide de notamment l'accumulation des lieux ''le quai saint-bernard'', ''le pont neuf'', ''les rues de Saint-honoré'', des moyens de transports ''omnibus'', ''cabriolets'', ''fiacre'' ainsi que des bruits indistincts ''grondement matinal'' qui montrent quela Ville est en mouvement perpétuel, ces auteurs décrivent les villes modernes de l'époque, le Clézio insiste plutôt sur l'aspect ''déserte'' et ''silencieuse'' de celle-ci, en effet ''les fenêtres sont […] fermés'', ''il n'y a personne dans les rues'', ''les maisons semblent abandonnés'', il évoque un univers hostile et menaçant ainsi il met en valeur l'inhumanité de la ville.

2- Lesdescriptions dans ces quatre extraits ont pour fonction de faire transparaître la psychologie du personnage c'est à dire de refléter ses sentiments. Pour ce fait les auteurs utilisent notamment la focalisation interne que l'on peut repérer grâce à des modalisateurs tel que ''semble'', ''croyait'' ou encore ''oublie'', la présence de métaphores ainsi que de comparaisons tel que ''Ce bon air de Paris quisemble contenir des effluves amoureux'' ou ''la rue en était pleine comme un gros mélange de coton sale'' permettent aussi de traduire la subjectivité du personnages, en effet cela nous montre la vision du monde qu'à le personnage, Autrement dit la façon dont celui-ci voit ce qui l'entoure. Nous pouvons remarquer que Zola et Jean-marie Gustave Le Clézio utilisent les mêmes procédés dans la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • corpus francais
  • Corpus français
  • Corpus de français
  • corpus français
  • corpus français
  • Corpus de francais
  • Corpus francais
  • Corpus francais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !