Corpus, stendhal et claude simon

541 mots 3 pages
Le corpus présente deux personnages masculins. Dans ce deuxième grand roman de Stendhal, Lucien Leuwen (1835), ce fragrant jeune homme à cheval, lors d’un défilé à Nancy semble être un héros ridicule. L’apparition de ce personnage déclenche le rire, il est détrôné. Quant au Nouveau roman de Claude Simon, Les Géorgiques (1981), ce très vieux général sur un cheval élégant démontre un portrait équestre. L’apparition du général glace le sang des soldats. Nous allons voir quels sont les effets du point de vue adopté par le narrateur.

Tout d’abord, les deux auteurs Stendhal et Claude Simon font ici le portrait de deux officiers. On peut remarquer que les deux personnes n’ont qu’une seule chose en commun ce sont des soldats. Stendhal qualifie le jeune homme de « dérisoire » et Claude Simon parle du général comme un soldat « dur » qui glace le sang des autres soldats.
On observe le jeune homme n’est jamais vraiment décrit ni même désigné de l’extérieur, ce qui peut souligner que ce personnage est peu important alors que le portrait du vieux général est un peu plus détaillé mais nous ignorons ses pensées « sans un atome de graisse, sec sinon même desséché… » (l2-3), « ne portait qu’un léger manteau de ratine… » l(6).
Le vieux général semble presque aimer la guerre, il aime « exercer le droit de vie et de mort » (l19), il semble insensible. Mais on retrouve dans le roman de Stendhal un jeune homme perdu, avec une différente perception. En revanche, Stendhal à miser sur un texte humoristique, qui présente un personnage naïf, engourdi « tomba et le jeta par terre » (l20). Contrairement à Claude Simon qui mise sur un texte tragique avec un personnage sure de soi.

Ces deux portraits de militaires sont présentés selon deux procédés narratifs différents.
Stendhal mise pour un point de vue interne. Nous pouvons remarquer qu’il y a beaucoup d’indices du regard, des verbes de perception « Lucien leva les yeux », « et vit une grande maison » (l1). Nous sommes amenés à

en relation

  • 9782820803245
    9973 mots | 40 pages
  • Dans quelle mesure le roman nous permet-il de connaitre l'histoire et la société?
    1438 mots | 6 pages
  • Notebook 1ere Es
    3028 mots | 13 pages
  • Amonky Dea2
    12648 mots | 51 pages
  • Amonky Dea2
    12648 mots | 51 pages
  • confession d' une femme
    11539 mots | 47 pages
  • Mouvements
    3150 mots | 13 pages
  • decription du corpus
    8344 mots | 34 pages
  • Francais épreuve bac
    3726 mots | 15 pages
  • Synth Se Histoire Litteraire 2
    16839 mots | 68 pages