Corpus

818 mots 4 pages
Les textes sont des poèmes écrit par Victor Hugo Les luttes et les rêves, issu du recueil «Les Contemplations» en 1856, par Alphonse de Lamartine Invocations , issu de «Harmonies poétiques et religieuses» en 1830, par Charles Baudelaire Spleen et idéal, du recueil « Les Fleurs du mal» en 1857 et par Paul Verlaine Ariettes oubliées, de « Romances sans paroles » en 1874. Chaque auteur met en évidence dans son poème un, voire plusieurs rôles à la musique.

Victor Hugo et Alphonse de Lamartine présentent dans leur poème un rôle similaire. Selon eux, la musique a une fonction de rassemblement entre les êtres vivants. Les auteurs ne font aucune distinction entre les espèces et les relient entre elles grâce à la musique. Dans Les luttes et les rêves, «l'homme» (v.16) et «des cigales» (v.21) ainsi que dans Invocations, «l'oiseau» (v.1) et «moi» (v.9) les êtres vivants sont mis sur un seul et même plan, alors qu'ils appartiennent à trois espèces différentes. Ce regroupement est élargi au point d'y incorporer trois des quatre éléments présents sur Terre. Dans le poème de Victor Hugo, «des chênes» (v.8) symbolisent la terre. Dans celui d'Alphonse de Lamartine, «l'océan», «torrents» et «ruisseaux» représentent l'eau et «les vents» évoquent l'air. Ces poèmes décrivent la musique comme un fil qui lie tout ce qui appartient au Monde. Le premier vers de Les luttes et les rêves montre la présence de la musique ou plus généralement du son, partout autour de nous.
Chez Victor Hugo comme chez Alphonse de Lamartine, l'idée d'une harmonie entre tous ces sons se retrouve, dans Les luttes et les rêves «l'harmonie» (v.9) et dans Invocations «harmonieux» (v.6).
Dans ces deux poèmes, la musique tient un rôle d'harmonie universelle. Dans Invocations, Alphonse de Lamartine considère la musique comme un outil que Dieu offre pour que ses fidèles le glorifient. L'appellation «Seigneur» (v.9) confirme la présence divine. la gratitude que l'on doit lui apporter au quotidien doit

en relation

  • Corpus
    872 mots | 4 pages
  • le corpus
    2750 mots | 11 pages
  • Corpus
    1531 mots | 7 pages
  • corpus
    1926 mots | 8 pages
  • Corpus
    1281 mots | 6 pages
  • Corpus
    4641 mots | 19 pages
  • corpus
    348 mots | 2 pages
  • CORPUS
    391 mots | 2 pages
  • Le Corpus
    438 mots | 2 pages
  • Corpus
    465 mots | 2 pages