Corpus

1083 mots 5 pages
182 de la population parisienne
». On peut également relever une accumulation de noms dépré
-
ciatifs qui désignent les habitants de ces lieux
: « forçats libérés, escrocs, voleurs, assassins y abondent ». Il existe un lien de proximité entre les faits effroyables qui se déroulent en ces lieux et le langage de ses habitants. Les taverniers sont ainsi des « ogres » ou des « ogresses », cet exemple illustrant les propos du narrateur à propos de l’argot de ce milieu
: «
Ces hommes ont des mœurs à eux, des femmes à eux, un langage à eux, langage mystérieux, rempli d’images funestes, de métaphores dégouttantes de sang.
» Cette étude anthropologique a donc pour fonction de faire frissonner le lecteur.
B. L’effet d’attente
Eugène Sue parvient alors à éveiller la peur du lecteur, et ainsi son intérêt, sans pour autant rien dévoiler de l’intrigue qu’il va développer dans son roman. Pourtant, il annonce bien des
«
scènes
» à venir, mais il refuse d’en parler pour ne pas heurter le lecteur
: «
Nous abordons avec une double défiance quelques-unes des scènes de ce récit.
» Le narrateur accumule des termes connotant l’horreur des faits à venir, qualifiés d’« épisodes repoussants
», provoquant une « douloureuse anxiété
». L’objectif est de susciter la « curiosité craintive
» du lecteur, à l’aide de « spectacles terribles
», qui ne sont qu’annoncés pour l’instant. Le lecteur est donc invité à trembler avant même que ne commence le récit.
Conclusion
Les Mystères de Paris sont donc caractéristiques du roman-feuilleton, puisqu’ils reposent sur un effet d’attente, incitant les lecteurs à acheter le journal contenant le prochain épisode. Eugène
Sue parvient à rendre romanesque un monde sordide, dont la littérature s’était peu préoccupée jusqu’au xix e siècle. Art populaire, le roman-feuilleton nécessite de la part de son auteur une maîtrise du récit dont témoigne cet incipit, dans lequel il ne se passe pourtant aucune action.
V
E

en relation

  • Corpus
    872 mots | 4 pages
  • le corpus
    2750 mots | 11 pages
  • corpus
    1926 mots | 8 pages
  • Corpus
    1281 mots | 6 pages
  • Corpus
    1531 mots | 7 pages
  • Corpus
    4641 mots | 19 pages
  • Le Corpus
    438 mots | 2 pages
  • Corpus
    465 mots | 2 pages
  • Corpus
    1092 mots | 5 pages
  • le corpus
    1007 mots | 5 pages