corrigé bac français 2014

Pages: 8 (1914 mots) Publié le: 9 octobre 2014
I. QUESTION DE CORPUS.


A) Rappel des principes.

• La question de corpus porte sur les trois textes proposés. Il faut donc bien répondre à la question en évoquant les trois textes : chacun d'eux doit être cité au moins une fois.

• Structurer sa réponse : intro, développement (deux ou trois parties), conclusion.

• Ne pas entrer dans le détail d'un commentaire, mais expliciter lesgrandes idées.

• Eviter les plans du genre « premier texte, second texte, troisième texte », mais parler des textes ensemble, en essayant plutôt de trouver en quoi ils sont différents (1ere partie) puis en quoi ils sont similaires (2eme partie), ou l'inverse.

• Appuyer ses affirmations par des citations du ou des textes concernés.

• Eviter de parler de « Texte A », « Texte B », « texte C »...B) Pistes de réponses

• Dans les quatre textes, il s'agit de personnages qui contemplent le paysage par la fenêtre : situation passive, dans laquelle c'est le paysage qui fait naître des pensées ou des idées.

• Mais la perception de ce paysage est « colorée » par l'état d'esprit des personnages. Toute l'habileté du romancier est de traduire cet état d'esprit par la description qu'il faitdu paysage, que ce soit en focalisation externe ou interne.

• dans le texte de Stendhal, cet état d'esprit est traduit par le champ lexical de l'enchantement, de la beauté : « sublime », « joli », « jolies cages », « s'amusait », « majestueusement », « ému et ravi », « admirant »... Le narrateur omniscient nous décrit à la fois le paysage et son effet sur le héros.

• Même procédé et mêmeconstruction dans le texte de Flaubert : description d'abord tout au long du second paragraphe, puis focalisation interne (« la pensée s'égarait », « elle aurait voulu »...). Mais cette fois, le paysage n'est pas contemplé pour lui-même : il provoque une évocation (cloche = couvent d'autrefois) qui traduit la nostalgie (« comme autrefois ») et le sentiment de vague tristesse de l'héroïne (« unattendrissement la saisit », « toute abandonnée »). On note aussi la façon dont « la vapeur du soir » du paysage correspond aux « tourbillons bleuâtres de l'encens » évoqué dans le souvenir.

• Le texte de Zola, construit comme les deux précédents, est très comparable à celui de Stendhal mais dans un registre différent. Cette fois, le champ lexical est celui de la mort dont l'idée est évoquée soit defaçon directe (« bêtes massacrées », cris d'assassinés », « ventre troué de coups de couteau ») soit de façon indirecte (« abattoirs », « tabliers sanglants »). Le personnage, cette fois, est dévoré d'inquiétude et Zola nous fait sentir cette inquiétude par l'évocation de la mort avant de la formuler explicitement (« avec la peur de découvrir le corps de Lantier ») puis d'en détailler les effetspar une description du comportement de Gervaise (« elle se penchait (...) douleur »).

• Le dernier texte diffère des précédents par une narration en « je » et non plus en « il ». Cette fois, le narrateur analyse lui-même ses états d'âme et ses pensées avec un grand souci de précision introspective. La description de Proust est triple : à la fois le paysage (« nuages échancrés »), le mouvementde ce paysage du fait du trajet du train (« la scène matinale fut remplacée ») et les sentiments ou les pensées qui lui inspirent tant ce paysage que ce mouvement (« je sentais qu'au contraire cette couleur... »). Ces descriptions imbriquées, dans une construction apparemment cahotante mais en fait parfaitement maîtrisée, traduisent à la fois une volonté permanente d'introspection vigilante et unenchantement que renforce l'emploi de termes comme « doux duvet » ou « mon beau matin ».


II) SUJET AU CHOIX

1) COMMENTAIRE COMPOSÉ

Pistes de travail.

• Introduction : situer l'auteur et l'œuvre. Stendhal, auteur du XIXEe, publie La Chartreuse de Parme en 1839, quelques années après Le Rouge et le Noir. Alors que le Romantisme triomphe en France depuis 1830, Stendhal va s'affirmer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • corrigé bac français 2014 série S/ES
  • corrigé corpus bac français S 2014
  • Corrige bac L francais 2014 commentaire
  • corrige bac 2014 premiere series es et s francais
  • corrige bac blanc 2014
  • Corpus corrigé bac 2014 ES S
  • Corpus corrigé bac ES 2014
  • Corrigé du brevet 2014 Francais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !