Corrigé bac philo

Pages: 5 (1077 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Le corrigé en Philosophie sujet 1, Bac STG :



Le doute est souvent suspect pour le sens commun avide de certitudes. En effet, l'homme du commun critique par exemple le doute du juge qui doit avoir l'assurance des actes d'un criminel ou bien le doute du médecin qui doit diagnostiquer et soigner une maladie. Cependant le doute ne signifie pas un renoncement à la vérité quand il est utilisécomme un moyen de sa quête. Douter, c'est ne pas recevoir en notre esprit ce qui nous vient de l'extérieur sans avoir été soumis à un examen critique. Ce sont nos sensations, nos perceptions qui semblent être à l'abri du doute, par exemple lorsque nous apprenons quelque chose par ouï-dire ou quand nous voyons ce que nous tenons pour évidences. Ainsi les prisonniers de la caverne dans le célèbretexte de la République de Platon ne doutent pas des images qu'ils perçoivent au fond de la caverne, même si nous savons qu'elles sont des ombres, des images d'objets façonnés ou de réalités sensibles. Ces hommes sont prisonniers des apparences car ils ne remettent pas en doute ce qu'ils voient. Le doute relativement à la connaissance est alors défini comme le contraire de l'assentiment, de l'adhésiondonné sans preuve à une idée, le doute est le recul nécessaire de la réflexion contre la croyance. Mais alors a-t-il un rôle dans la recherche de la vérité ? Bien plus, est nécessaire au point que l'on doivent affirmer que la recherche du vrai ne peut pas sans passer ? La recherche de la vérité, les anciens la nommait philosophie, à condition de comprendre que paradoxalement cette exigence esttoujours définie comme un moyen, une manière particulière de rechercher la vérité sans être sûr de la trouver. Si elle ne peut pas se passer du doute, c'est que la philosophie n'est jamais achevée.




Plan possible :

1. La recherche de la vérité est recherche du savoir, non des certitudes

• Platon affirmait que l'origine de la philosophie est l'étonnement, c'est-à-dire cette attitudequi consiste à s'interroger, à ne pas se satisfaire des réponses toutes faites et des opinions. Le philosophe ne possède pas la vérité, il la recherche.
• La reconnaissance de sa propre ignorance est la condition pour rechercher la vérité. Comme Socrate qui prétendait ne rien savoir mais chercher le savoir, la recherche de la vérité est une quête et non une possession . Il faut donc, dans unpremier temps,mettre en doute nos assurances et préjugés.
• Le doute est un moment essentiel de la recherche de la vérité car il permet d'interroger la réalité sans la confondre avec ce que nous percevons. La vérité n'est pas la réalité, elle est définie comme l'adéquation d'une représentation avec ce qu'elle représente. Le vrai est un énoncé qui correspond bien à la réalité. Prenons l'exemple dulogicien Tarski qui dit que l'énoncé « la neige est blanche est vrai » si et seulement si la neige est blanche ! Dans ce cas le doute peut être le moyen pour interroger la réalité et la faire correspondre à un discours vrai.


2. Le doute comme méthode pour rechercher la vérité.
.
• Il revient à Descartes d'utiliser le doute dans le discours de la méthode, explicitement pour atteindre la vérité.Descartes commence par mettre en doute les données de nos sens, en prétextant que ceux ci sont trompeurs et nous conduisent à des illusions tenaces. Certes, il ne suffit pas de douter pour faire cesser nos illusions mais le doute permet d'écarter des certitudes qui peuvent nous égarer comme par exemple les trompes l’œil ou autres illusions d'optiques.
• Le deuxième moment du doute dans lediscours de la méthode est la mise en question des erreurs de raisonnement. Cette fois, l'argument pour mettre en doute nos erreurs est la possibilité pour tout homme, y compris les mathématiciens de faire une erreur de calcul, une erreur d’inattention par exemple ou de précipitation. Là encore, c'est le doute, appliqué aux sciences qui semblaient bien à l’abri des incertitudes, qui est un moyen sûr...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Corrige bac philo sur le langage
  • Corrigé bac 2010 philo
  • Corrigé sujet bac philo ES 2014
  • Pistes du corrige du bac de philo 2010
  • Corrigé philo
  • Bac corrigé
  • Corrige bac
  • Corrigé de BAC

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !