Cour

1057 mots 5 pages
 La naissance des premières formes étatique.

L'état n'a pas toujours exister et il est difficile de déterminer précisément quand il est né. Dans les société primitives le pouvoir est anonyme et l'état n'existe pas, les hommes s'en remettent souvent à une autorité surnaturel, à Dieu ou à des ancêtres, mais il arrive que un ou plusieurs homme finissent toujours s'approprier le pouvoir. Sou l'antiquité apparaissent les premières expressions de la puissance publique, à l'époque de la Grèce antique, la polis peut être assimiler à une sorte de cité-état ou les hommes ont mis en place des institutions pour organiser la vie publique.
Polis de -700 à -322.
La république romaine peut également être considérer comme la forme pré-étatique, en effet dans ce système il y une gestion de la chose publique.
La république romaine de -509 à -27.
Enfin l'empire romain peut être aussi considérer comme un première appareil de puissance publique.
A l'époque le médiéval le pouvoir est partager entre l'empereur, le pape et les seigneurs/princes. A l'époque les seigneurs et les princes disposent de la terre et le pouvoir vient donc de cette terre, le pouvoir est donc patrimonial, or les seigneurs et les princes s'en remettent toujours à l'autorité papal et patrimonial. La souveraineté à l'époque est impérial et divine.

 La naissance de l'état moderne.

A la fin de l'époque médiéval on va progressivement passé d'une souveraineté divine et impérial à une souveraineté royal. En effet à la suite du traité de Westphalie en 1648, le grand empire qui domine l'Europe de l'ouest (le St empire romain germanique) va éclater en plus de 300 royaumes et principauté. Cela signifie que les princes et les rois affirment leurs pouvoirs et se changement conduit à la naissance de l'état. Nous allons assister, à la fin du moyen-âge, parallèlement à une centralisation du pouvoir dans les différents royaume avec une monopolisation des ressources financières, des ressources militaire, et la

en relation

  • Cour
    292 mots | 2 pages
  • Cour
    10584 mots | 43 pages
  • la cour
    3727 mots | 15 pages
  • La cour
    1169 mots | 5 pages
  • Cour
    4013 mots | 17 pages
  • Cour
    14678 mots | 59 pages
  • Cour
    21040 mots | 85 pages
  • cour
    22118 mots | 89 pages
  • Cour
    28717 mots | 115 pages
  • Cour
    4009 mots | 17 pages