Cours de droit fiscal

27813 mots 112 pages
Droit fiscal

Introduction :

Ce n'est pas seulement une matière technique, c'est aussi une matière politique: les différents régimes d'impôts traduisent des choix politiques. Ensuite, le droit fiscal ressemble un peu aux finances publiques, les manifestations du droit fiscal sont quotidiennes. Sans impôt il n'y a pas d'état. L'impôt est donc toujours présent.
Étymologie : « fiscus » chez les romains, c'était le panier qui servait à récolter l'argent public. Aujourd'hui, le fisc constitue les administrations en charge des impôts.

PARTIE UNE : LES CADRES DE LA FISCALITE

TITRE UN : LES GRANDS CONCEPTS DU DROIT FISCAL.

Chapitre Un : La notion d'impôt.

Section Une : Définitions.

Les ressources de l'état comprennent les recettes budgétaires et les emprunts. Dans les recettes budgétaires on distingue les impositions de toute nature et les redevances. Les redevances ne vont pas nous intéresser ici. Juridiquement il s'agit du prix payé par un usager en contrepartie d'un service public dont il bénéficie directement. Ce qui va plus nous intéresser c'est les impositions de toute nature. Les impositions de toute nature ce sont les impôts et les taxes. Nous allons donc étudier les impôts que l'on appelle aussi les prélèvements fiscaux. Ce que l'on va étudier c'est donc seulement une partie des prélèvements obligatoires (impositions de toute nature + cotisations sociales). Les cotisations sociales est la contribution sociale qui est payée pour ouvrir le droit à des prestations sociales. Les impôts et les taxes eux n'ouvrent le droit à aucun droit et reviennent directement à l'état alors que les cotisations sociales intègrent le budget de la sécurité sociale. Les prélèvements sociaux sont les cotisations sociales et les impôts que l'état attribue à la sécurité sociale (la CSG depuis 1991 et la CRDS depuis 1996).

§1 : Définition de l'impôt.

Le terme d'impôt remplace aujourd'hui le terme de contribution qui était employé sous la Révolution française. Ce

en relation

  • Cours de droit fiscal
    23245 mots | 93 pages
  • Cours de droit fiscale
    14815 mots | 60 pages
  • cours droit fiscal
    36886 mots | 148 pages
  • Cours de droit fiscal
    9246 mots | 37 pages
  • Cours droit fiscal
    11525 mots | 47 pages
  • Cours de droit fiscal
    81483 mots | 326 pages
  • Cours droit fiscal
    51879 mots | 208 pages
  • Cours de droit fiscale
    24154 mots | 97 pages
  • Cours de droit fiscal
    34812 mots | 140 pages
  • Cours droit fiscal
    50750 mots | 203 pages