cours géo

Pages: 5 (1079 mots) Publié le: 4 janvier 2015
II. Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation.
Le monde est économiquement inégal, structuré en centres et périphéries.
En effet, la mondialisation entraîne une forte hiérarchisation des territoires. Elle est d’abord le fait des acteurs des territoires qui forment les trois pôles majeurs sur la planète : l’Amérique du Nord, l’Europe occidentale et l’Asie orientale, elle-mêmepolycentrique ; cette organisation évolue de plus en plus vers la multipolarité, les pays émergents (notamment les Etats-continents) s’insérant progressivement dans la mondialisation. Cependant, celle-ci laisse encore en marge certaines parties du monde.

1. Les territoires moteurs de la mondialisation
1.1. A l’échelle mondiale, trois grandes aires de puissance
L’Amérique du Nord, une aire depuissance dominée par les Etats-Unis.
Le pôle nord-américain regroupe les Etats-Unis et le Canada. Mais sa place, la première, est due d’abord à la domination des Etats-Unis, dont la prépondérance s’est affirmée après la Seconde Guerre mondiale. C’est la seule puissance « complète».
L’Europe occidentale : une aire de puissance à l’intégration inachevée
Elle réunit principalement des Etatsriches et puissants : R-U, France et Allemagne qui forment le cœur de l’Union européenne
L’affirmation de l’Asie orientale.
L’Asie orientale est la troisième grande aire de puissance de la planète. C’est une aire de puissance en plein essor, dominée par la Chine littorale et le Japon.

1.2. A grande échelle, mégalopoles, villes mondiales et façades maritimes.
Tous les espaces de cet oligopolemondial ne participent évidemment pas de la même manière à sa domination planétaire. On distingue à l’intérieur des grandes aires de puissance des CIM : de grandes métropoles, appartenant souvent à des mégalopoles.
Des villes mondiales hyper-intégrées.

Centres de décision d’envergure mondiale, elles cumulent les fonctions de haut niveau 
Les micro-territoires : au cœur des métropoles : Lesquartiers d'affaires, ou CBD à l’architecture caractéristique.
Quatre villes dominent la hiérarchie des villes mondiales : Paris, Londres, New-York et Tokyo.
Avec les autres villes mondiales, elles forment entre elles un réseau, appelé « archipel métropolitain mondial »
Trois mégalopoles
Les 4 grandes villes mondiales avec des métropoles proches appartiennent à des mégalopoles
La mégalopoled’Amérique du nord (mégalopolis)
La mégalopole japonaise (ou Tokaido) centrée sur Tokyo : 75% du PIB japonais
La mégalopole européenne. Remarque : Paris ne fait que la border.
Ces mégalopoles disposent de façades maritimes majeures constituant des interfaces essentielles à la mondialisation. A la fois espaced’échanges et de production dont l’essor a entraîné un phénomène de littoralisation*… (Voir aussi III). On peut retenir quatre grandes façade maritimes : le Northern Range (Europe), l’Asie –Pacifique (Chine-Japon), les côtes N-E et S-O des Etats-Unis.- Des mégalopoles secondaires : …

2. Les autres territoires, entre émergence et marginalisation
2.1. Des territoires de plus en plus intégrés.
Les caractéristiques despériphéries intégrées
Ces espaces ne font pas partie des aires de puissance, mais elles sont « intégrées », c’est-à-dire qu’elles sont connectées aux flux de l’économie mondiale. On y trouve quelques pays du Nord, mais surtout des PED. Ils peuvent disposer :
-de ressources : agricoles, énergétiques, minières, touristiques. Ex : les monarchies pétrolières
- une main-d’œuvre bon marché, de plus en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cours de géo
  • Cours de géo
  • Cours de géo.
  • Cours géo
  • cours geo
  • Cours de géo
  • Cours geo
  • Cours géo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !